Toulouse: Elle répond à une annonce pour du ménage et se fait violer

FAITS DIVERS Un homme de 23 ans a été placé en détention provisoire à Toulouse. Il est soupçonné d’avoir violé une jeune femme qu’il a piégée en diffusant une annonce pour recruter une femme de ménage…

H.M.

— 

Illustration d'un homme devant un ordinateur.
Illustration d'un homme devant un ordinateur. — SUPERSTOCK/SIPA

Elle croyait avoir trouvé un job d’appoint. Elle était en fait tombée dans les griffes d’un prédateur sexuel. Selon La Dépêche du Midi, un jeune livreur toulousain vient d’être mis en examen pour viol et placé en détention provisoire. Il est soupçonné d’avoir contraint à une relation sexuelle la jeune fille qu’il venait de recruter, via une annonce sur Facebook, pour faire le ménage dans son appartement du quartier des Pradettes, à Toulouse.

D’autres petites annonces

L’agression a eu lieu le 31 mars 2018, dès le premier rendez-vous après l’entretien d’embauche. Entre la plainte de la victime et l’interpellation du violeur présumé sur son lieu de travail, les enquêteurs ont placé ses réseaux sociaux sur surveillance. Ils ont constaté qu’il avait passé d’autres annonces et s’apprêtait donc peut-être à piéger d’autres proies.

L’homme a 23 ans n’était pas connu jusqu’à présent des services de police.