Toulouse: Les étudiants de Sciences Po choisissent le nom de Latifa Ibn Ziaten pour baptiser leur promotion

SOCIETE La promotion 2019 de Sciences Po Toulouse portera le nom de la mère d’une victime de Mohamed Merah, qui lutte contre la radicalisation des jeunes…

N.S.

— 

Latifa Ibn Ziaten à Paris, le 29 septembre 2017.
Latifa Ibn Ziaten à Paris, le 29 septembre 2017. — M. Euler / AP / Sipa

Les étudiants en quatrième année de Sciences Po Toulouse ont fait leur choix. Ces élèves, qui recevront leur diplôme en 2019, ont décidé de baptiser leur promotion du nom de Latifa Ibn Ziaten. Cette responsable associative franco-marocaine de 58 ans est la mère d’Imad Ibn Ziaten, le premier militaire assassiné par le djihadiste Mohamed Merah, le 11 mars 2012 à Toulouse.

Depuis la mort de son fils, elle parcourt la France à la rencontre des jeunes de quartiers sensibles, notamment dans les établissements scolaires, et lutte contre la radicalisation. Son nom a été préféré à ceux de Jean Rochefort, Simone Veil, Noam Chomsky, France Gall et Stefan Zweig, présents au second tour du scrutin, indique l’Association des diplômés de l’école sur son site Internet.

Présente le 16 mai à Toulouse

« C’est un grand hommage rendu à mon combat pour le vivre-ensemble, a réagi Latifa Ibn Ziaten sur sa page Facebook. J’espère rencontrer certain(e) s d’entre vous le 16 mai prochain à la Journée internationale pour le vivre-ensemble en paix organisée à Toulouse, et l’année prochaine pour une conférence. »