Toulouse: Il installe sa sculpture sur le toit du Salon des arts, qui finit par être enlevée

HAPPENING L’artiste toulousain James Colomina installe régulièrement ses œuvres engagées sur la voie publique…

Beatrice Colin

— 

James Colomina

Après l’enfant au bonnet d’âne sur le Pont-Neuf et celui au bouquet de fleurs sur les vestiges d’AZF, l’artiste toulousain James Colomina a récidivé ce week-end en installant la sculpture rouge d’une petite fille sur le toit du Parc des expositions de la Ville rose.

>> A lire aussi : VIDEO. Toulouse: Un sculpteur installe un enfant sur les ruines d'AZF, 16 ans après la catastrophe

Dans la nuit de vendredi à samedi, sans autorisation, il a monté sa « petite observatrice » au-dessus de l’entrée de l’un des halls qui accueillait ce week-end le salon international d’art contemporain Art3f. « Je me suis invité, je voulais montrer qu’en changeant de vision grâce au masque de plongée qu’elle porte, on peut voir les choses différemment », explique l’artiste.

Si le directeur du salon a bien saisi la démarche artistique du sculpteur, les services de sécurité n’ont pas vraiment adhéré et ont fait enlever la petite fille durant la journée.

James Colomina doit récupérer ce lundi sa statue. Qui devrait réapparaître d’ici une à deux semaines dans un autre site symbolique de Toulouse. Et elle fera un détour du côté de Paris aussi, comme l’enfant au bonnet d’âne.