Toulouse: Deux nouveaux (et jeunes) chefs étoilés au guide Michelin

GASTRONOMIE L’édition 2018 du Guide Michelin est un bon cru pour Toulouse, qui voit deux nouvelles étoiles s’allumer dans son ciel gastronomique…

H.M.

— 

Le Guide Michelin
Le Guide Michelin — C.ENA/AP/SIPA

Cette fois, on peut saliver. Si le guide Michelin 2017 n’était pas spécialement un bon cru pour Toulouse, il se rattrape dans son édition 2018, dévoilée ce lundi. Deux jeunes chefs de l’agglomération y décrochent leur première étoile.

Du violoncelle au piano

Le premier, Nicolas Thomas, est passé du violoncelle au piano. Ce musicien professionnel qui a joué avec l’Orchestre national du Capitole a ouvert le restaurant  La Promenade à Verfeil en 2012. Perfectionniste, inspiré par l’Asie mais aussi par les vieux livres de cuisine, Nicolas Thomas était déjà un des récents « Talents » du Gault & Millau. Le voilà au firmament. « Je suis sincèrement touché, c’est vraiment une merveilleuse récompense pour toute l’équipe », a réagi le trentenaire.

Nicolas Thomas, le chef du restaurant La promenade, à Verfeil, en Haute-Garonne, a obtenu le 5 février 2018 sa première étoile au guide Michelin.
Nicolas Thomas, le chef du restaurant La promenade, à Verfeil, en Haute-Garonne, a obtenu le 5 février 2018 sa première étoile au guide Michelin. - MC

Le Sept, en deux temps trois mouvements

L’autre chef qui fait son entrée dans le cercle fermé des étoilés est Guillaume Momboisse, le jeune chef du Sept​, situé au même numéro de la place Saint-Sernin. Le chef a racheté son établissement en juin 2017 et l’a rouvert en septembre avec la volonté affichée d’obtenir une première étoile. Il l’a fait, en un temps record, et avec une équipe très jeune.