VIDÉO. Toulouse: Le lion Charly va avoir une deuxième vie au Muséum

ANIMAUX Le lion Charly, mort il y a quelques jours au zoo de Plaisance-du-Touch, est entre les mains du taxidermiste du Muséum de Toulouse…

B. C. avec V. G. et J. B.

— 

Charly, le lion de 18 ans du zoo de Plaisance-du-Touch, est mort en début de semaine.
Charly, le lion de 18 ans du zoo de Plaisance-du-Touch, est mort en début de semaine. — African Safari

Ce n’est pas une résurrection. Mais le lion Charly continuera à vivre un peu au Muséum de Toulouse. Il y a quelques jours, le fauve d’Afrique mourrait au zoo de Plaisance-du-Touch, à l’âge de 18 ans. L’établissement a décidé de donner la dépouille du gros félin au Muséum.

Brian Aïello, taxidermiste au Muséum de Toulouse, et le lion Charly.
Brian Aïello, taxidermiste au Muséum de Toulouse, et le lion Charly. - Museum Toulouse

Et c’est Brian Aïello, son taxidermiste, qui est chargé de s’occuper de Charly et procéder à sa naturalisation. « C’est le premier lion que nous recevons depuis un siècle. Nous n’avions pas cherché à en avoir, mais comme le Muséum et le zoo se connaissent bien et que cela n’est pas fréquent, nous avons saisi l’opportunité », explique le spécialiste.

Depuis quelques jours, la peau de Charly baigne dans un bain d’eau, d’acide formique et de sel après avoir été amincie.

Elle sera ensuite tannée et conservée ainsi jusqu’à ce qu’une exposition se prête à la sortie en public du félin. Sa peau sera alors montée sur un mannequin.

Une panthère de Chine aussi dans les collections

Dans ses collections, le Muséum possède ainsi une peau d’un spécimen rare légué par le zoo de Plaisance : une  panthère de Chine, dont il existe à peine une trentaine d’individus dans le monde. Elle pourrait sortir des caisses d’ici quelques mois pour être dévoilée au grand public.