Toulouse: Ils ont battu un homme à mort, deux marginaux écroués pour homicide volontaire

JUSTICE L’homme retrouvé mort jeudi dans un immeuble des Minimes, à Toulouse, a été battu à mort. Trois marginaux, protagonistes de cette rixe mortelle, ont été interpellés…

H.M. avec AFP

— 

Des enquêteurs de la police judiciaire. Illustration.
Des enquêteurs de la police judiciaire. Illustration. — N. Pastor - Sipa

Trois marginaux âgés de 21, 24 et 43 ans, ont été mis en examen, après la découverte jeudi du corps d’un homme à Toulouse, au douzième et dernier étage d’un immeuble du quartier des Minimes.

La piste d’une rixe mortelle entre sans-abri s’est confirmée. Deux des marginaux interpellés par les enquêteurs de la brigade criminelle de la Sûreté départementale sont soupçonnés d’homicide volontaire, le troisième est mis en cause pour « omission de porter secours ».

Poumon perforé

La victime, âgée de 48 ans, avait été découverte en fin de matinée par un homme de ménage sur une plateforme de l’immeuble souvent squattée par des SDF. Elle a été violemment frappée à la tête et corps à coups de pied et de poings. L’autopsie du corps a notamment révélé une fracture au sternum qui a entraîné la perforation d’un poumon.

>> A lire aussi : Toulouse: Un homme retrouvé mort dans un immeuble, deux personnes interpellées

Un premier suspect avait été rapidement interpellé alors qu’il portait encore des traces de sang sur lui. « Certains faits ont été reconnus, pas d’autres », pendant la garde à vue, a précisé une source policière. Le motif de la dispute n’a pas été détaillé, mais il serait futile…