Toulouse: Après l’abaissement de la vitesse, un radar aléatoire va débarquer sur la rocade Arc-en-Ciel

SÉCURITÉ ROUTIÈRE Alors que la vitesse maximale vient d’être réduite de 110 à 90 km/h sur la rocade Arc-en-Ciel de Toulouse, des contrôles vont avoir lieu et un radar «ambulant» sera installé en 2018…

B.C.

— 

Le radar autonome a été installé à Sainte-Marie sur l'axe Rennes-Redon.
Le radar autonome a été installé à Sainte-Marie sur l'axe Rennes-Redon. — J. Gicquel / APEI / 20 Minutes

Hop, hop, hop… Lundi, les automobilistes, habitués à emprunter la rocade Arc-en-Ciel, découvraient qu’ils devaient désormais rouler à 90 km/h et non plus à 110 km/h. Un abaissement de la limitation de vitesse décidé par la métropole toulousaine pour harmoniser l’ensemble des axes structurants et réduire les sources de pollution.

>> A lire aussi : Toulouse: Levez le pied sur la rocade arc-en-ciel, la vitesse passe définitivement 110 à 90 km/h

Pour être sûres que cette décision soit appliquée, les forces de l’ordre vont mener des contrôles de vitesse d’ici quelques semaines, après un temps d’adaptation des conducteurs à cette nouvelle réglementation.

La préfecture de la Haute-Garonne indique aussi qu’un radar autonome sera installé sur cet axe dans le courant de l’année 2018 et cela de façon aléatoire.