Le rectorat embarque avec Airbus

Julie Rimbert - ©2008 20 minutes

— 

Airbus France dope sa filière de formation maison. L'avionneur a signé vendredi une convention de partenariat pour renforcer sa coopération avec le rectorat de Toulouse. Cet accord tombe à pic après une année difficile pour l'avionneur. Les retards de l'A 380 et l'annonce du plan de redressement Power 8 ont en effet pesé sur le recrutement du lycée Airbus, qui forme à Toulouse de futurs agents de fabrication à travers des CAP et des BEP.

L'établissement a enregistré 450 candidatures en 2007, contre 700 en 2006.Une diminution qui n'inquiète pas Philippe Girard, son directeur adjoint. « Les difficultés d'Airbus ont un peu terni son image, mais nous sommes confiants dans l'avenir ». Même son de cloche du côté des lycéens. « Je crois dans la force d'Airbus. Les carnets de commande étant complets pour les six prochaines années, l'entreprise aura forcément besoin de main-d'oeuvre qualifiée », estime Julie Manzon, élève en première année de CAP/BEP mécanique. La jeune fille a toutes les chances de poursuivre sa carrière à Airbus, à l'instar des 5 000 agents de fabrication formés avant elle au lycée. Selon l'avionneur, 95 % d'entre eux au fait carrière au sein de l'entreprise, « les autres ayant été embauchés dans des entreprises sous-traitantes ou chez des partenaires ».

L'accord signé vendredi concerne également l'accueil de stagiaires ou d'apprentis dans l'entreprise, ainsi que celui de jeunes handicapés.