Toulouse: Des collégiens tournent un clip sur le harcèlement pour faire tomber les tabous

SOCIETE Mercredi après-midi, quatorze délégués du conseil départemental de Haute-Garonne ont tourné un clip sur le harcèlement scolaire

Béatrice Colin

— 

Tournage d'un clip sur le harcèlement dans les locaux du Conseil départemental de la Haute-Garonne.
Tournage d'un clip sur le harcèlement dans les locaux du Conseil départemental de la Haute-Garonne. — B. Colin / 20 Minutes

Une bousculade, des moqueries, des rafales de SMS abjects. C’est ce que vivent de nombreux élèves, victimes de harcèlement scolaires​ au quotidien. Des scènes que quatorze membres du conseil départemental des collégiens de la Haute-Garonne ont voulu montrer et dénoncer dans un clip.

>> A lire aussi : Un collégien sur dix se dit victime de harcèlement

Diffusion en 2018

Après avoir mené un travail d’enquête auprès d’anciens harceleurs, de jeunes harcelés et d’adultes, mercredi, caméra au poing, ils ont tourné dans les sous-sols de l’Hôtel du Département.

>> A lire aussi : Le harcèlement scolaire en ligne... de mire

« Si vous n’êtes pas comme eux, si vous êtes différents de la norme, ce sont des insultes, des violences, c’est sur les réseaux sociaux, ça ne s’arrête jamais », témoignent Amandine, Daphné, Margot et les autres délégués qui se sentent rarement soutenus par les adultes sur ce « sujet tabou ».

« Ce thème est récurrent lorsqu’on échange avec eux, c’est un phénomène comme il y a eu celui du racket il y a quelques années », explique Corinne Plantier, une des animatrices de l’atelier. En France, selon le délégué ministériel chargé de la prévention et de la lutte contre les violences en milieu scolaire, un élève sur dix serait concerné.

>> A lire aussi : Harcèlement des bons élèves, «certains sont condamnés à changer d’établissement pour éviter leurs agresseurs»

Pour marquer les esprits, le clip sera diffusé l’an prochain sur les réseaux sociaux.