TFC-ASSE: Delort déçoit, Lafont brille, Moubandje inquiète... Ce qu'il faut retenir de ce match

FOOTBALL Le TFC n’a pas réussi à battre Saint-Etienne, dimanche au Stadium…

Nicolas Stival

— 

L'attaquant du TFC Andy Delort (au sol) a peiné face au Saint-Etienne de Cheikh M'engue, le 29 octobre 2017 au Stadium de Toulouse.
L'attaquant du TFC Andy Delort (au sol) a peiné face au Saint-Etienne de Cheikh M'engue, le 29 octobre 2017 au Stadium de Toulouse. — R. Gabalda / AFP
  • Toulouse n’a pas été assez dangereux pour dominer l’ASSE, à l’image d’Andy Delort.
  • Le gardien Alban Lafont a évité la défaite grâce à trois arrêts.
  • Blessé, le défenseur François Moubandje pourrait être indisponible pendant des mois.

Un match pauvre techniquement, mais intense. Le TFC a raté l’occasion de revenir à la hauteur de Saint-Etienne ce dimanche au Stadium (0-0). Ceci dit, le dixième de Ligue 1 reste sur cinq matchs sans défaite, toutes compétitions confondues. Pas de quoi consoler pour autant Pascal Dupraz : « En rentrant dans le vestiaire, tout le monde se félicitait d’avoir fait match nul contre l’ASSE, ça me gonfle ! »

>> A lire aussi : Toulouse a poussé mais Saint-Etienne n'a rien lâché... Revivez ce TFC - ASSE

>>> Dominateur, mais pas assez dangereux

« Je pense qu’aux points, on aurait dû l’emporter », juge l’entraîneur toulousain. En tout cas, son équipe n’a pas réussi à mettre KO Stéphane Ruffier, le toujours excellent portier stéphanois, décisif devant Corentin Jean (36e) et suppléé par Jonathan Bamba sur sa ligne (44e). « On a manqué d’un peu d’adresse, de justesse technique et d’altruisme sur quelques situations », note le technicien. Si Jean et surtout Max-Alain Gradel se sont démenés sur les ailes, Andy Delort a été transparent en pointe.

Les rentrées des attaquants Ola Toivonen puis Yaya Sanogo dans la dernière demi-heure n’ont pas suffi à forcer la décision. « J’ai voulu gagner, j’ai misé, comme au casino, souligne Dupraz. J’ai joué et je n’ai pas perdu. Si on avait perdu, cela aurait été pour moi. »

>>>  Merci Lafont !

Laborieux en début de saison, Alban Lafont confirme son retour en grande forme. Le jeune gardien de 18 ans a sauvé le TFC devant Romain Hamouma (13e, 77e) et Kévin Monnet-Paquet (85e). « Cela fait trois matchs en L1 que l’on ne prend pas de but, calcule le milieu Alexis Blin. C’est sur cela qu’il faut s’appuyer. On peut compter sur Alban, c’est de bon augure pour la suite. » « On a vu deux bons gardiens ce soir », commente sobrement Dupraz.

>>> Moubandje, la tuile

Les images font peur. A la 25e minute, la jambe droite de François Moubandje s’est vilainement tordue à la réception d’un saut, alors qu’il disputait le ballon au Stéphanois Bamba. L’arrière gauche toulousain a bien tenté de revenir sur la pelouse, mais il a été remplacé par Steeve Yago à la demi-heure de jeu. « Il faut attendre les examens, mais il y a une suspicion de fissure ou de fracture de la cheville », lâche Dupraz, dépité. Si la très mauvaise nouvelle se confirme, le Suisse ratera les deux matchs de barrage pour le Mondial 2018 contre l’Irlande du Nord, les 9 et 12 novembre.