Chasse au trésor: 10.000 euros cachés dans les rues de Toulouse, à vous de les trouver

INSOLITE Deux Toulousains vont cacher dans les rues de la Ville rose dix cartes d’une valeur de 1.000 euros chacune. Plus de 30.000 personnes sont déjà inscrites…

Béatrice Colin

— 

Vue de la Garonne et du Pont-Neuf depuis le pont Saint-Michel à Toulouse.
Vue de la Garonne et du Pont-Neuf depuis le pont Saint-Michel à Toulouse. — FRED SCHEIBER / 20 MINUTES
  • Les créateurs de la start-up Speed-CashCash lance un jeu de pistes version Hidden Cash (argent caché).
  • Dix cartes plastifiées et au numéro unique seront cachées dans les rues de Toulouse.
  • Plus de 30.000 personnes se sont déjà inscrites à la chasse au trésor toulousaine.

Les codes, rébus, puzzles et autres énigmes n’ont aucun secret pour vous. D’ici quelques jours, comme plusieurs centaines de Toulousains, vous allez pouvoir participer à une chasse au trésor géante. A la clé, dix cartes plastifiées d’une valeur de 1.000 euros qu’il faudra retrouver dans les rues de la Ville rose.

Ce jeu de pistes taille XXL a été lancé par deux Toulousains, fondateurs de la start-up toulousaine Speed-CashCash et qui veulent pour l’heure rester anonymes.

Déjà plus de 30.000 inscrits

Ils peuvent d’ores et déjà compter sur plus de 30.000 participants qui se sont inscrits en ligne en donnant leur mail. Le jour J, ces derniers recevront un courriel leur indiquant le top départ, à eux de se connecter sur la plateforme pour avoir les indices. « Il en existe une centaine par carte », prévient l’un des deux associés.

Les cartes, cachées dans des endroits accessibles et ouverts au public, sont toutes numérotées. C’est ce sésame chiffré qui permettra aux organisateurs de savoir s’il s’agit de la bonne carte. Une fois validée, la personne rencontrera les organisateurs qui lui remettront un chèque.

Cartes uniques numérotées

Les deux fondateurs de la start-up se sont inspirés du concept de Hidden Cash, traduisez « argent caché ». Sauf que là, il s’agit de cartes, histoire d’éviter l’hystérie, une éventuelle interdiction par les autorités et de conserver toute la saveur du jeu.

>> A lire aussi : Des milliers de Français se creusent les méninges pour trouver un trésor de 50.000 euros

« On retrouve ce concept dans les jeux vidéo quand il faut trouver de l’argent ou des objets cachés dans un monde virtuel. Un milliardaire américain avait aussi organisé en 2014 un jeu de pistes via les réseaux sociaux qui permettaient de gagner de l’argent liquide. Nous, notre ambition est de divertir les gens et de leur faire gagner de l’argent, surtout à la veille des fêtes de fin d’année », explique l’un des deux Toulousains à l’initiative de cet événement.

D’autres villes pourraient bientôt accueillir la chasse au trésor 

Eux ne sont ni millionnaires et encore moins milliardaires. Pour lancer leur concept, ils ont mis chacun 5.000 euros sur la table. Et pour rentrer dans leurs fonds, ils comptent sur la publicité qui sera présente sur leur site internet, là où chaque joueur devra se rendre pour avoir des indices.

>> A lire aussi : Paris: La chasse au trésor pour mieux découvrir sa ville

Comme ils ne demandent aucun frais d’inscription, ils sont considérés comme des donateurs et en dehors de la réglementation classique sur les jeux d’argent. Et ils comptent bien exporter leur concept dans d’autres villes françaises…