Les enfants d'Eric Dupond-Moretti, l'avocat d'Abdelkader Merah, menacés de mort

JUSTICE Eric Dupond-Moretti, qui défend Abdelkader Merah aux assises, a révélé à l’audience avoir reçu ce jeudi une lettre anonyme menaçant de mort ses enfants…

H.M. avec AFP

— 

L'avocat pénaliste Eric Dupond-Moretti.
L'avocat pénaliste Eric Dupond-Moretti. — NICOLAS TUCAT AFP

« Dupond-Moretti, tu vas manger si Merah sort. Tes enfants vont avoir la même chose que les enfants de l’école Ozar-Hatorah, une balle dans la tête. » Voilà le terrible avertissement qu’a reçu ce jeudi l’avocat d’Abdelkader Merah. Eric Dupond-Moretti a dévoilé l’existence de cette lettre anonyme au cours de l’audience, assurant ne s’être « jamais senti aussi avocat ».​

>> A lire aussi : Justice: Les cinq choses que vous ne savez pas sur l'avocat Eric Dupond-Moretti

​Le pénaliste défend depuis lundi devant la cour d’assises spéciale de Paris le frère de Mohamed Merah, accusé d’avoir été le complice de ce dernier lors des tueries de Toulouse et Montauban qui ont fait sept morts, dont trois élèves d’une école juive.

« Je ne défends pas une cause mais un homme »

« Je connais mieux que personne le fait que l’avocat soit regardé comme celui qu’il défend. Mais c’est mon honneur de défendre Abdelkader Merah », a expliqué l’avocat, avant d’ajouter : « Je ne défends pas une cause mais un homme. »​

​Malgré la teneur de la lettre le défenseur a indiqué qu’il n’allait pas demander de gardes du corps. « Je vais remettre à la cour ces lettres écrites par des distraits qui ont oublié de les signer », a-t-il ironisé.

>> A lire aussi : Procès d’Abdelkader Merah: «On m’appelait Ben-Ben, pour Ben Laden»

Alors que le procès se déroule depuis lundi dans une extrême tension émotionnelle, Eric Dupond-Moretti a reçu le témoignage de solidarité des avocats des parties civiles. « Cette audience doit être empreinte de dignité, de respect de la parole des autres. Sachez qu’on est à vos côtés », a ajouté le président de la cour, Franck Zientara. Le magistrat se dit convaincu que des poursuites seront diligentées.