Un élève devant un tableau noir (photo illustration).
Un élève devant un tableau noir (photo illustration). — F. Durand / SIPA

POLEMIQUE

Tarn: Les profs accusés d’avoir voulu voler des tableaux noirs n’iront pas au piquet

La rectrice de l’académie de Toulouse a décidé de stopper la procédure disciplinaire lancée à l’encontre de six professeurs de Gaillac, qui avaient décidé de sauver des tableaux noirs voués à la destruction…

Ils n’iront pas au piquet. Dans un souci d’apaisement et « dans l’intérêt de tous et des élèves en particulier », la rectrice de l’académie de Toulouse a décidé de stopper la procédure disciplinaire engagée à l’encontre de six professeurs du collège Albert-Camus de Gaillac, dans le Tarn.

>> A lire aussi : Tarn: Des profs veulent sauver les tableaux noirs du collège, ils sont accusés de vol

En juin dernier, aidés par des parents d’élèves, ils avaient décidé de sauver des tableaux noirs de l’établissement, destinés à être mis en déchetterie à l’occasion de travaux. Ils s’étaient donc rendus dans le collège avec l’objectif de « sauvegarder » les fameux tableaux noirs en les emportant chez eux, puis de les ramener à la rentrée scolaire.

Dans un courrier datant de fin 2016, ils avaient averti leur cheffe d’établissement. Mais elle ne leur avait donné son accord. Le jour du déménagement, la gendarmerie les attendait sur place et ils ont dû abandonner sur places les fameux tableaux. Une plainte a été déposée à leur encontre et une procédure disciplinaire avait été engagée à leur encontre par le rectorat.

La pétition réunit plus de 10.000 signatures

Des mesures qui ont poussé leur collectif de soutien à lancer une pétition sur la plateforme change.org qui a déjà réuni plus de 10.000 signatures.

Face à cette mobilisation, lundi, la rectrice de l’académie de Toulouse, Hélène Bernard, a donc indiqué que « les professeurs en cause ne feront pas l’objet d’une procédure disciplinaire mais ils sont rappelés individuellement par courrier de ce jour à leurs obligations professionnelles ».