TFC: Zinédine Machach mis à pied après la violente altercation avec son entraîneur

FOOTBALL Selon «L’Equipe», Zinédine Machach a été mis à pied par le TFC. Samedi, le milieu de 21 ans aurait frappé l’entraîneur de l’équipe réserve…

Nicolas Stival

— 

Zinédine Machach, le milieu du TFC, lors du match de Ligue 1 à Monaco, le 4 août 2017.
Zinédine Machach, le milieu du TFC, lors du match de Ligue 1 à Monaco, le 4 août 2017. — V. Hache / AFP
  • Le TFC ne communique toujours pas sur le cas Zinédine Machach, soupçonné d’avoir agressé Denis Zanko, entraîneur de la réserve du club, samedi.
  • «L’Equipe» indique ce mardi que le milieu de 21 ans a été mis à pied, en attendant d’être définitivement fixé sur son sort dans les prochains jours.

Ce mardi matin, le TFC refusait toujours de communiquer officiellement sur le cas Zinédine Machach, au cœur d’une grave altercation avec Denis Zanko, l’entraîneur de l’équipe réserve toulousaine, samedi.

Mais selon L’Equipe, le milieu de terrain de 21 ans a été mis à pied par son club, alors que le technicien est en arrêt de travail. Sous contrat jusqu’en juin 2019, Machach, qui serait reparti à Marseille, sa ville natale, ne portera sans doute plus les couleurs violettes.

>> A lire aussi : TFC: Violente altercation entre Zinédine Machach et l'entraîneur de l'équipe réserve

Lancé par Dominique Arribagé à l’automne 2015, le joueur avait vite explosé. Mais il avait été écarté par Pascal Dupraz peu après sa prise de fonctions, en mars 2016. Pas convaincu par son implication, l’entraîneur savoyard l’avait renvoyé en réserve pour cause de retard à l’entraînement. Son expulsion dans la foulée en CFA2 (aujourd’hui National 3, la cinquième division) n’avait pas arrangé son cas, sans oublier une embrouille avec l’Argentin Oscar Trejo lors d’une séance d’entraînement.

Cet été, au retour d’un prêt peu convaincant à l’OM (dix apparitions en Ligue 1), le jeune milieu avait signé une très bonne préparation. Titulaire à Monaco en ouverture du championnat, il avait même inscrit le premier but de la Ligue 1 2017-2018 dans la Principauté. « Je sais qu’il y a une place pour moi dans ce groupe toulousain, expliquait-il alors sur le site du TFC. Mais pour cela, je dois faire les efforts, sur comme en dehors du terrain. »

Ce retour en grâce n’aura pas duré au-delà de la lourde défaite à Paris (6-2), le 20 août. Sans le nommer, Dupraz avait critiqué son manque d’implication lors de son entrée en jeu au Parc des Princes.

Les précédents Cafaro et Rodrigues

Pour l’heure, Machach n’a pas été licencié par le TFC. Mais ce ne serait pas une première ces dernières saisons, ni même cette année. Dans le cadre de l’affaire dite du « tir au pistolet à billes sur un passant », qui a débouché sur la condamnation d’Odsonne Edouard, attaquant prêté par le PSG, le milieu néoprofessionnel Mathieu Cafaro avait été licencié au mois d’avril.

En mars 2014, c’est le défenseur ou milieu gauche Kevin Rodrigues, pensionnaire du centre de formation, qui avait été viré après une altercation avec un coéquipier. Le Franco-Portugais âgé de 23 ans, passé ensuite par Dijon (L2), évolue désormais à la Real Sociedad, avec laquelle il a inscrit deux buts, dont un csc, ce dimanche face au Real Madrid (1-3).