Toulouse: Petit guide pour être au top des bons plans étudiants

UNIVERSITE «20 Minutes» a déniché des bons plans pour vous permettre de sortir du campus sans partir à l’inconnu et découvrir votre nouvelle ville…

Béatrice Colin
— 
Etudiants en train de reviser  sur le campus de l'Université Toulouse 2 Jean-Jaurès.
Etudiants en train de reviser sur le campus de l'Université Toulouse 2 Jean-Jaurès. — Alexandre GELEBART/REA

Toulouse, c’est LA ville étudiante par excellence. Un quart de sa population intra-muros fréquente les bancs de la fac, d’une prépa ou d’une école supérieure. Pour s’insérer et profiter au mieux de ce que propose la Ville rose, il y a certains bons plans à connaître. On vous en livre quelques-uns…

Premier arrêt pour les étudiants vraiment paumés

Toulouse, c’est grand et petit à la fois. Pour éviter de perdre du temps avec la paperasse, l’Université de Toulouse a mis en place un accueil où l’on trouve presque tout ce qu’il faut savoir administrativement parlant. Logement, aides sociales ou transport, l’accueil Welcome Desk déblaie le terrain.

En mode festif… et bière pong

Le jeudi à Toulouse, les soirées étudiantes sont une religion. A moins de vivre dans un couvent, aucun jeune de 18 à 25 ans ne peut y échapper. Pour ne pas passer pour un inculte, il est impératif d’aller au moins une fois place Saint-Pierre, notamment chez Tonton pour se jeter son célèbre "pastis ô maître".

Un petit détour par la rue Gabriel-Péri fait partie du circuit festif. Le mardi soir, lors des Happy Hours, le Snapper Rock organise des soirées Cup Pong… dans la plus pure tradition des parties américaines de bières pong. 

Pour ceux qui veulent boir un coup tout en s'instruisant, le pub Georges & Dragon de la place du Peyrou propose certains soirs des quizz de culture générale, histoire de faire chauffer les neurones.

Se cultiver gratis

Se cultiver à Toulouse sans se ruiner, c’est possible. Primo, la mairie propose à tous les Toulousains l’entrée gratuite tous les week-ends dans les grands musées de la Ville rose grâce à la carte muséelibre. Il suffit de faire activer cette option sur votre carte étudiante à l’accueil du Capitole.

Pour se mettre dans le bain, l’Université organise du 12 au 21 octobre la semaine de l’étudiant. Ciné, concert, cirque ou sport, il y en aura pour tous les goûts, le tout sans avoir à dépenser un kopeck. Seul impératif, avoir retiré au préalable son passe festival.

Pour changer un peu de décor, l’Orchestre du Capitole offre aussi deux concerts gratuits aux étudiants toulousains chaque année à la Halle aux Grains. Le premier a lieu le 17 novembre à 20 heures.

Se faire une toile à moindres frais

Aller au cinéma c’est cool, mais parfois hors de prix pour les bourses des étudiants. Entre deux cours, les amateurs des salles obscures peuvent se payer une toile à l’American Cosmograph, l’ancienne Utopia de la rue Montardy, à deux pas du Capitole. Certes, le cinéma d’art et essai ne propose pas le dernier Tom Cruise, mais des films souvent engagés, souvent rigolos aussi, le tout pour 4 euros le mercredi et à ses premières séances de la journée.

Manger bien et pas cher

Ce n’est pas parce qu’on est étudiant qu’il faut manger des pâtes midi et soir. Il y a les incontournables Resto U à 3,25 euros le repas. D’ailleurs le CROUS de Toulouse offre un repas jusqu’au 31 octobre pour toute activation du compte Izly.

Pour ceux qui aiment cuisiner, il est possible de se fournir en fruits et légumes sur les sites des universités. L’Amap Zest propose des paniers bio et locaux à 6,5 euros toutes les semaines à l’Arsenal, le campus de Paul-Sabatier accueille, lui, un marché Universi’Terre dont la première permanence est organisée ce mercredi à 18 heures dans les locaux de  l’association Veracruz.

>> A lire aussi : Toulouse: Une appli pour vous régaler pas cher (et rassasier votre conscience écolo)

Pour ceux qui sont allergiques aux casseroles, le bon plan tient dans sa poche. L’appli Too good to go permet d’acheter en ligne et à prix cassés les invendus du jour de boulangerie ou restos.

Et pour ceux qui optent pour le resto, mais à plusieurs, Mon canard et le Picotin sont deux adresses sympas où l'on peut débarquer à plus de quatre sans se faire jeter en moins de deux.

Pour avoir des réducs sur tout

Si vous courrez après les réducs en tous genres, que ce soit pour la salle de sport ou les restaurants, il faut absolument avoir sur soi le Petit Tou.

Ce city guide réalisé par les étudiants de l’école de commerce de Toulouse fourmille de bons plans négociés pour les étudiants par les futurs as du business. Pour savoir où le trouver, il suffit d’aller sur leur site, pour bénéficier de nouvelles offres, il faut être aux aguets sur leur page Facebook.