TFC-Bordeaux: Les Girondins brisent la malédiction du derby, les Toulousains frustrés

FOOTBALL Pour la première fois depuis 2009, Bordeaux est reparti victorieux de Toulouse ce vendredi soir. Les Girondins restent invaincus...

Nicolas Stival

— 

La joie des Bordelais après le but de Malcom à Toulouse en Ligue 1, le 15 septembre 2017.
La joie des Bordelais après le but de Malcom à Toulouse en Ligue 1, le 15 septembre 2017. — R. Gabalda / AFP
  • Bordeaux remonte sur le podium provisoire de Ligue 1.
  • Le TFC regrette déjà ses occasions manquées.

 

Le TFC a eu les occasions, mais n’a pas su marquer. Plus sûr techniquement, Bordeaux s’est montré aussi plus réaliste pour remporter cet animé derby de la Garonne, ce vendredi au Stadium.

>> Les Girondins, huit ans après

Les trois saisons précédentes, les Girondins étaient repartis vaincus du Stadium. Ils étaient même rentrés avec les joues et les fesses rougies lors de leurs deux dernières visites (4-0 puis 4-1). Grâce à un splendide but de Malcom (68e), son troisième cette saison, les hommes de Jocelyn Gourvennec ont plus globalement mis fin à une vilaine série de sept matchs sans succès chez le rival du Sud-Ouest (cinq défaites, deux nuls).

>> Bordeaux reste invaincu

Avant cette sixième journée, l’équipe de Jocelyn Gourvennec faisait partie des quatre dernières formations à ne toujours pas avoir connu la défaite cette saison en L1, avec Paris, Lyon et Angers. En attendant de connaître les résultats des trois autres, Bordeaux a étiré sa série pour se classer à une jolie troisième place provisoire du classement, à égalité avec Monaco, deuxième. « Le championnat est ouvert, observe l’entraîneur girondin. A part peut-être Paris, qui est en concurrence avec lui-même… Mais on a envie de se mêler à la lutte derrière. »

Solide en défense, à l’image du gardien Costil ou de Toulalan, qui peut jouer jusqu’à 55 ans vu sa science du placement, sereine au milieu, avec Otavio, Sankharé et Lerager, l’équipe peut aussi compter devant sur l’exceptionnel talent de Malcom, l’homme de ce début de saison.

>> Le TFC forcément frustré

Et si… Et si Jean, seul face à Costil, avait marqué dès la 25e seconde ? Seulement, le gardien bordelais s’est brillamment interposé devant l’attaquant des Violets, comme devant son compère Delort (31e), alors que Toivonen, idéalement placé, a inexplicablement croisé sa tête juste avant la pause. La deuxième mi-temps n’a pas été du même acabit, et avec Machach comme seule solution offensive sur le banc,en l’absence de Gradel et Sanogo (blessés), le TFC n’a pas été capable d’inverser le cours du match.

« Cela aurait été frustrant de faire un nul alors imaginez la frustration des joueurs et des supporters quand vous perdez pour la première fois à domicile. » Cette troisième défaite de la saison va plonger Toulouse dans l’atonie du ventre mou. Il faudra bien réussir à marquer pour en sortir.