Toulouse: Un quartier climatisé... grâce aux ordures ménagères

SOCIETE A Toulouse, des bâtiments du nouvel écoquartier de la Cartoucherie sont chauffés - mais aussi climatisés, c’est inédit - grâce à l’incinérateur d’ordures ménagères du Mirail…

H.M. avec AFP

— 

Des ordures ménagères. Illustration.
Des ordures ménagères. Illustration. — M. Gile - Sipa

A Toulouse, l’ incinérateur d’ordures ménagères du Mirail permettait déjà de chauffer plus de 50.000 habitants des immeubles du secteur à un prix défiant toute concurrence.

Il vient d'ajouter une corde à son arc: la climatisation. C’est grâce à lui que les élèves infirmier(e) s font des économies de déodorant. Toulouse Métropole a en effet inauguré ce jeudi dans le récent écoquartier de la Cartoucherie « le premier réseau français de froid alimenté à 100 % par la revalorisation énergétique des déchets ».

Il concerne, pour l’heure, la toute nouvelle Ecole régionale de Santé et 7.000 m2 de bureaux. « A l’horizon 2025, il alimentera 54.000 m2 supplémentaires de bâtiments administratifs », précise Toulouse Métropole.

>> A lire aussi : Haute-Garonne: Quand un incinérateur permet de faire pousser des tonnes de tomates

Il existe une vingtaine de réseaux de froid en France, mais ils fonctionnent pour la plupart grâce à de l’électricité. Le système de la Cartoucherie, qui fonctionne aussi pour les radiateurs, doit permettre d’éviter l’émission de 57 tonnes de CO2 par an pour la clim et de 1.512 tonnes pour le chauffage.