Dessins animés: Voici les prochaines pépites (et elles sont «made in» Toulouse)

CULTURE Dans le sillage des « As de la Jungle », la filière de l’animation toulousaine est en plein boom. A quelques jours du rendez-vous européen du Cartoon Forum, voici les futures pépites qui vont débarquer sur vos écrans…

Helene Menal

— 

Les As de la Jungle ont fait 626 entrées cet été. Mais il sont l'arbre qui cache la forêt.
Les As de la Jungle ont fait 626 entrées cet été. Mais il sont l'arbre qui cache la forêt. — TAT productions -SND - Groupe M6 - Fance 3 cinema - Master films
  • Du 11 au 14 septembre, Toulouse accueillera (encore) le Cartoon Forum, le carrefour européen des professionnels des séries animées.
  • Dans la Ville rose, la filière de l’animation se muscle dans le sillage des « As de la Jungle ».
  • Les projets foisonnent, pour tous les publics et dans tous les formats.

Avec déjà 626.000 entrées en salle, Maurice le pingouin-tigre et ses acolytes des As de la Jungle ont largement dépassé les espérances de ses créateurs toulousains de TAT Productions. Mais ce succès est l’arbre qui cache la forêt luxuriante de la filière d’animation toulousaine : près de 2.000 emplois, 1.018 minutes produites l’an dernier, et des producteurs fédérés qui ont leurs propres studios et gardent donc la maîtrise artistique.

>> A lire aussi : Festival d’Annecy: A quoi reconnaît-on un film d'animation français ?

La preuve avec le Cartoon Forum, le rendez-vous européen pour les professionnels des séries d’animation, qui s’enracine dans la Ville rose et démarre le 11 septembre. Les pépites du moment y ont été pitchées, les succès de demain vont y percer. Petit tour d’horizon de ce que vous réservent les créateurs toulousains, sur tous les écrans et pour tous les publics.

Un « Robinson Crusoé spatial ». Pour TAT Productions, l’existence d’un deuxième long-métrage des As de la Jungle dépendra du succès du film à l’international et la saison 3 de la série télé est déjà en préproduction. Mais maintenant qu’elle a goûté au grand écran, la locomotive toulousaine est difficile à freiner.

Elle prépare Terra Willy, un film qui retracera les aventures d’un petit garçon séparé de ses parents au cours d’un voyage spatial et qui atterrit sur une planète inexplorée avec son robot d’assistance. « C’est un mix de Star Trek et d’Avatar, un genre de Robinson Crusoé spatial qui devrait sortir à Pâques 2019 », indique Jean-François Tosti, auteur et cofondateur de TAT Productions.

>> A lire aussi : «La Vengeresse»: Comment le cinéma d'animation moque l'Amérique de Trump

Avni, l’animal non-identifié. L’éditeur jeunesse Milan presse adapte en série télé l’un de ses personnages les plus populaires :  Avni, l’animal non identifié, un héros positif qui fait de ses différences une force.

Avni, l'animal non-identifié désormais adapté en série télé.
Avni, l'animal non-identifié désormais adapté en série télé. - Milan presse

Des poulets zombies. Beaucoup plus trash et destinée aux adultes, cette série est la version volaillère de The Walking Dead. Dans Chicken of the Dead, les poulets « Quasi Braisé » - et pas du tout bio - de Bernard Lepique, un entrepreneur gersois sans scrupule, transforment les habitants de toute une bourgade en poulets zombies. Cette série de dix épisodes de sept minutes est un projet d’ Anoki​.

Dans Chicken of the Dead, la malbouffe transforme les habitants d'une bourgade gersoise en poulets zombies.
Dans Chicken of the Dead, la malbouffe transforme les habitants d'une bourgade gersoise en poulets zombies. - Anoki

Après l’apocalypse. On lui doit la série Kiwi, qui apprend aux petits à parler anglais. Spécialistes du stop motion - à base d’objets animés comme Chicken Run - Xbo Films s’attelle à un projet bien plus sombre : La Survie de l’Espèce, une série en 40 épisodes de trois minutes adaptée de la BD éponyme. Elle y raconte le cheminement de deux robots, un faux chien et un faux garçon, seuls « survivants » sur une Terre post-apocalyptique.