Une banderole «Souviens-toi Luzenac» censurée pendant France-Luxembourg

FOOTBALL Des supporters toulousains ont brièvement déployé une banderole de soutien au club ariégeois de Luzenac, dimanche soir lors de France-Luxembourg. Des stadiers ont ensuite fait retirer le message…

N.S.

— 

Des écharpes du club de Luzenac Ariège Pyrénées (LAP).
Des écharpes du club de Luzenac Ariège Pyrénées (LAP). — P. Pavani / AFP

Le message n’est resté visible que quelques dizaines de secondes, dimanche soir au Stadium de Toulouse lors de la seconde période de France - Luxembourg (0-0). Mais ce « Souviens-toi Luzenac », divisé en trois banderoles, a beaucoup tourné sur les réseaux sociaux.

Plusieurs membres des Indians, le groupe de supporters ultra du TFC, l’ont déployée dans le virage Brice-Taton, en soutien au club ariégeois, aujourd’hui en National 3 (cinquième division). Des stadiers, mandatés par la Fédération française de football (FFF), sont vite intervenus pour faire cesser cette « manifestation ».

>> A lire aussi : France–Luxembourg: Et pourtant, le Stadium de Toulouse a poussé fort derrière les Bleus

La FFF était forcément visée par cette phrase, pour avoir contribué, avec la Ligue de football professionnel (LFP), à envoyer par le fond le Luzenac Ariège Pyrénées, lors de l’interminable feuilleton juridico-sportif de l’été 2014. Promu sportivement en Ligue 2, le club du petit village de 650 habitants s’était finalement retrouvé en Division d’honneur régionale (DHR), la septième division. Trois ans après, le LAP a signé deux montées, mais cet épisode symbolise toujours pour beaucoup d’amoureux du football la lutte du pot de terre contre le pot de fer.