Toulouse: La police des polices saisie après un cas présumé de violences policières

JUSTICE Le procureur de la République à Toulouse a saisi la police des polices suites à des violences policières présumées qui auraient eu lieu le 20 août dernier dans le métro…

B.C.
Camera de video surveillance dans le metro station place du Capitole.
Camera de video surveillance dans le metro station place du Capitole. — A. GELEBART / 20 MINUTES

Le dimanche 20 août, un homme suspecté de faire du trafic de stupéfiants est arrêté dans le métro toulousain par les forces de l’ordre chargées de la surveillance des transports en commun.

Des faits filmés par les caméras de vidéosurveillance ?

Après un contrôle d’identité, des adjoints de sécurité (ADS) et des policiers nationaux l’ont menotté et emmené dans un local de la station. L’homme y aurait alors reçu plusieurs coups portés par deux représentants des forces de l’ordre selon La Dépêche du Midi.

Des faits de violences policières présumés qui auraient été filmés par les caméras de vidéosurveillance de Tisséo. Le parquet de Toulouse, qui ne souhaite pas communiquer pour l’heure sur cette enquête en cours, a saisi l’IGPN, la police des polices, qui devra déterminer les responsabilités de chacun dans ce dossier.