Occitanie: Les éleveurs anti-loups et anti-ours lancent leur opération séduction

BIODIVERSITE La branche Occitanie du syndicat FNSEA veut sensibiliser le grand public à son combat contre les loups et les ours. Ces éleveurs organisent une opération samedi au péage d’autoroute de Lestelle, en Haute-Garonne…

Nicolas Stival

— 

Le loup, entre attraction et répulsion.
Le loup, entre attraction et répulsion. — Superstock / Sipa

Jeudi dans Sud Ouest, José Bové s’en était (de nouveau) pris au loup, dont la présence serait, selon l’eurodéputé écologiste, incompatible avec le pastoralisme. L’ancien éleveur rejoint le combat de la FNSEA, le syndicat agricole avec lequel il ne se trouve pourtant pas souvent sur la même longueur d’onde.

>> A lire aussi : Pyrénées: Plus de 400 brebis seraient mortes en un mois à cause de l’ours

Samedi, la FRSEA Occitanie, branche régionale de la FNSEA, profite des retours de vacances pour organiser une « action de sensibilisation » au niveau du péage d’autoroute de Lestelle, sur l’A64, dans le sud de la Haute-Garonne. Dans le collimateur des éleveurs, le loup bien sûr, mais aussi l’ours.

Un discours alarmiste

« L’Etat ne doit plus négliger l’impact des grands prédateurs sur les élevages et le grand public doit être informé des conséquences de ces attaques [souffrance animale, déprise rurale et potentielle attaque sur l’homme] », écrit la FRSEA Occitanie dans un communiqué.

Le sujet fait évidemment débat, et de nombreuses associations écologistes défendent canidés sauvages et plantigrades. C’est peut-être pour cela que les éleveurs ont prévu une dégustation de produits locaux « afin d’échanger » de 10 heures à 13 heures autour d’une grillade ou d’un fromage…