Toulouse: Son bébé hospitalisé à cause de piqûres de moustiques, il met en cause les fontaines de la ville

SANTÉ Un bébé âgé d’un an et demi a dû être hospitalisé à Toulouse à la suite de nombreuses piqûres de moustiques…

A.M.

— 

Un moustique prêt à piquer (illustration)
Un moustique prêt à piquer (illustration) — PHILIPPE HUGUEN / AFP

Nos confrères de la Dépêche relatent l’histoire d’Antoine, un père de famille qui a dû hospitaliser son fils d’un an et demi à cause de piqûres de moustiques. Cet habitant de Toulouse ( Haute-Garonne) a vu son fils se faire piquer une première fois sur la joue, qui a gonflé démesurément. Une deuxième piqûre à l’oreille et une troisième au cou ont déclaré une infection.

« Nous avons dû le mener aux urgences de la clinique Saint-Jean-Languedoc qui l’a gardé en observation, sous antibiotique, durant une semaine. On nous a dit qu’il faisait une cellulite infectieuse, déclarée en réaction aux piqûres de moustiques. Ses défenses naturelles amoindries par le traitement, il a fait plein de boutons », raconte-t-il à la Dépêche.

>> A lire aussi : Toulouse: Le film d'animation «Les as de la jungle» cartonne pour sa sortie

Les fontaines responsables de la prolifération ?

Ils souhaitent désormais que les services de la ville fassent le nécessaire afin de nettoyer les fontaines de Toulouse, responsable selon lui de la prolifération des moustiques.

Déterminé, il ne compte pas lâcher la mairie, l’agence régionale de santé et le département pour remédier à la situation, qui aurait pu avoir des conséquences grave sur son fils.