Un inventaire fleuri des Pyrénées

Hélène Ménal - ©2008 20 minutes

— 

Deux cents ans après, ils sont partis sur les traces de Pyramus de Candolle, le botaniste de Napoléon. Cet été, une expédition a traversé les Pyrénées à pied, d'est en ouest. Elle a emprunté les mêmes sentiers que l'illustre ancêtre et, comme lui, recensé toutes les plantes rencontrées. « Candolle avait décrit 150 espèces, nous en avons observé 1 808 », a indiqué hier Alain Felix, le chef de l'expédition, avant d'en dresser le bilan scientifique. « Nous avons maintenant une base de données de référence de la flore pyrénéenne », se réjouit Gérard Largier, le directeur du conservatoire botanique de Bagnères-de-Bigorre. La mission a permis de confirmer la recrudescence de certaines plantes envahissantes comme le Séneçon du Cap, « toxique pour le bétail ». Elle a aussi pu constater de visu les effets du réchauffement climatique : des lacs gelés l'été du temps de Candolle ne le sont plus.