Haute-Garonne: En un an, la Sécu a versé 10 millions d’euros de plus pour des arrêts de travail

SANTE L’an dernier, le nombre d’arrêts de travail a augmenté de 5,6 % en Haute-Garonne, soit 10 millions d’euros d’indemnités journalières supplémentaires versés aux assurés…

B.C.
— 
Illustration arrêt de travail.
Illustration arrêt de travail. — GILE MICHEL/SIPA

Ce n’est pas la grande forme pour les salariés de la Haute-Garonne si on en croit les derniers chiffres publiés par la Caisse primaire d’assurance maladie 31. L’an dernier, le nombre d’arrêts de travail a augmenté de 5,6 % dans le département.

Multiplication des contrôles

Au total, la Sécurité sociale a ainsi distribué 195,36 millions d’euros d’indemnités journalières, soit 10,4 millions de plus qu’en 2015. De quoi donner des sueurs froides à ceux qui ont un œil rivé sur les dépenses de santé. Les responsables de la CPAM 31 ont donc décidé de sensibiliser les assurés aux bonnes pratiques, mais aussi à leurs obligations en la matière.

>> A lire aussi : Allocation chômage, sécurité sociale... L'obsession de l'assistanat en France est-elle fondée?

Ils ont annoncé un plan d’actions pour contenir la hausse, qui passe notamment par une intensification des contrôles des « arrêts multiples de courte durée ». Car si l’arrêt est de plus de 45 jours, l’assuré est forcément contrôlé, ce n’est pas le cas pour des périodes plus courtes.