Toulouse: Les cinq chantiers qui vont vous empoisonner la vie cet été (et c'est du lourd)

CIRCULATION Les pelles mécaniques font profiter de la torpeur estivale pour passer à l’action. Des travaux classiques mais particulièrement gênants cette année avec notamment l’arrêt complet de la ligne A du métro…

Hélène Menal
— 
Un chantier de voirie à Toulouse. Illustration
Un chantier de voirie à Toulouse. Illustration — Frederic Scheiber/20MINUTES
  • Les chantiers estivaux sont exceptionnellement nombreux cette année, en particulier en centre-ville
  • L’accès au parvis de la gare Matabiau sera difficile
  • La ligne A du métro sera à l’arrêt de 17 juillet au 20 août

« Pendant, c’est gênant, mais après, c’est vachement mieux ». Voilà le mantra de Jean-Michel Lattes, l’adjoint à la Mobilité, à la veille d’une salve de travaux particulièrement fournie et gratinée. « Une ville en travaux, c’est une ville qui bouge », se rassure l’élu. Mais les rames de la ligne A du métro vont rester immobiles durant 35 jours. Petit florilège des chantiers les plus crispants de l’été…

1- L’accès à la gare Matabiau pire que d’habitude. Ce n’est déjà pas facile en temps normal de déposer ou récupérer quelqu’un à la gare en période de vacances. Le défi vient de se corser un peu plus encore puisque des travaux de déviations de réseaux (eau et électricité) viennent de démarrer sur le boulevard Bonrepos, en vue du réaménagement complet du parvis de Matabiau. La circulation est réduite à une seule file pour tout l’été. Et ce n’est qu’un début.

2- Le marché couvert cerné. En novembre 2019, le marché couvert Victor-Hugo aura fait sa mue. Mais, d’ici là, il sera cerné par les engins de chantier. Les travaux ont commencé et même si l’accès au parking silo est maintenu, faire le tour du célèbre bâtiment n’est plus possible. D’ailleurs, le marché sera complètement fermé durant le mois d’août.

3- La ligne A du métro à l’arrêt pendant 35 jours. C’est LE gros morceau de l’été. Du 17 juillet au 20 août, les usagers de la ligne A du métro en seront privés. Cette fermeture, valable les deux étés suivants, doit permettre d’augmenter sa capacité en y faisant circuler des métros deux fois plus longs. Le sevrage brutal des usagers est accompagné d’ un vaste dispositif de substitution, avec des bus fréquents respectant l’amplitude horaire du métro.

La ligne de bus 14, qui part de Basso-Cambo, sera notamment prolongée jusqu’à Balma-Gramont et doublée entre les Arènes et Marengo par la ligne 140 créée pour l’occasion. Il y aura aussi une navette, baptisée « AB », entre les Argoulets et Borderouge, au terminus de la ligne B. La fréquence de cette dernière sera enfin renforcée.

4- Le centre-ville quadrillé. La place du Salin, la rue Bayard, la rue Gambetta, la place Saint-Sernin… en fait, c’est dans l’ensemble du centre-ville que les travaux de rénovation ou d’entretien vont pulluler. Mieux vaudra choisir l’option pédestre même si une brigade de la police municipale sera en permanence sur le pied de guerre pour fluidifier les thromboses soudaines.

Les chantiers de l'été au centre-ville de Toulouse.
Les chantiers de l'été au centre-ville de Toulouse. - Toulouse Metropole

5- Décapage à l’échangeur de l’Union. Du 10 au 21 juillet, Vinci Autoroutes va procéder à un nettoyage par « grenaillage » au niveau de l’échangeur de l’Union. Il y aura cinq nuits de fermeture dans les deux sens, y compris de la bretelle de sortie.