La ligne B dope l'ensemble du réseau

Hélène Ménal - ©2008 20 minutes

— 

Avec 105 millions de validations de tickets en 2007, la fréquentation des transports en commun dans l'agglomération a bondi de 19 % en 2007. Ces chiffres records, dévoilés hier par Tisséo, sont dus à la mise en service, fin juin, de la ligne B du métro. La deuxième ligne a fait progresser l'utilisation de la première de 13 % et fait logiquement baisser celle des bus de 12 %. « Alors qu'en 2006, 54 % des voyageurs empruntaient le bus, c'est le métro qui a transporté 60 % des usagers en 2007 », indique l'autorité organisatrice des transports. Les recettes voyageurs grimpent mécaniquement de 22 % et dépassent maintenant les 50 millions d'euros.

Mais la principale source de revenus de Tisséo reste le versement transport, une taxe acquittée par les entreprises de l'agglomération. Dans le budget 2008, adopté hier, elle représente 166 millions d'euros, contre 70 millions de financement des différentes collectivités locales. Parmi les investissements prévus en 2008, 87 millions seront consacrés aux travaux de la ligne E de tramway entre Blagnac et les Arènes, une opération d'un montant total de 211 millions. Quelque 2,5 millions serviront aux études menées pour prolonger la ligne B du métro vers Labège et 3 millions à celles en cours pour allonger les quais de quatre stations de la ligne A où l'on n'avait pas prévu une telle augmentation de trafic. Ce dernier projet coûtera à terme 47 millions d'euros à Tisséo.