Le Toulousain Dodi Lukebakio tente de s'opposer au Monégasque Kylian Mbappé lors du match de Ligue 1 entre l'ASM et le TFC, le 29 avril 2017 au stade Louis-II de Monaco.
Le Toulousain Dodi Lukebakio tente de s'opposer au Monégasque Kylian Mbappé lors du match de Ligue 1 entre l'ASM et le TFC, le 29 avril 2017 au stade Louis-II de Monaco. — B. Bébert / Sipa

FOOTBALL

Mercato: Dodi Lukebakio «priorité du TFC», malgré une première saison compliquée en prêt?

Un retour à Toulouse de Dodi Lukebakio, l’attaquant prêté par Anderlecht la saison dernière, n’est pas à exclure…

  • Anderlecht ne compte pas sur le jeune ailier congolais, prêté la saison dernière au TFC
  • Même s’il a peu joué lors de son prêt, un retour à Toulouse reste envisageable, malgré l’existence d’autres pistes

Une demi-saison au frigo, en raison d’un incroyable imbroglio administratif, puis une autre moitié plus que mitigée, avec six apparitions en équipe première (cinq en Ligue 1, une en Coupe de France). Si l’on se fie aux simples chiffres, le prêt de Dodi Lukebakio au TFC ressemble à tout sauf à une réussite. Pourtant, un retour du jeune attaquant d’Anderlecht à Toulouse n’est pas exclu.

>> A lire aussi : Ligue 1: Dodi Lukebakio n’oubliera pas son prêt au TFC

René Weiler, l’entraîneur du champion de Belgique, ne compte pas sur l’international congolais de 19 ans, renvoyé dans une sorte de loft avec 14 autres joueurs, dont l’éphémère Marseillais Leya Iseka. Et le contact entre les Violets et l’entourage du joueur, considéré comme un grand espoir au pays de la Jupiler League, n’a jamais été rompu.

« Dodi reste une priorité pour Toulouse, assure l’un des conseillers de Lukebakio. L’intérêt du TFC, c’est de pouvoir sécuriser en prêt ou de manière définitive un jeune talent. Celui du joueur, c’est de pouvoir aller quelque part où il jouera et s’épanouira. » Si possible en tant qu’ailier droit, son meilleur poste, selon l’entourage du longiligne attaquant (1,84 m, 77 kg), capable d’évoluer aussi à gauche.

Charleroi également sur les rangs

Pas toujours épargné par Pascal Dupraz, comme à l’issue de son tout premier match face à l’OM en Coupe de France, Lukebakio a pourtant gardé un bon souvenir du technicien toulousain et du club. « Cela n’a pas toujours été facile pour lui, le problème administratif n’a pas aidé, mais cela a finalement été une année positive, considère l’agent. Il est sorti de son confort, il s’est accroché et a saisi les opportunités pour jouer un peu. »

Reste à déterminer si Toulouse lui offrira la possibilité de se montrer davantage, alors que des clubs belges comme Charleroi sont également intéressés par son profil, d’après le site du quotidien La Dernière Heure/Les Sports. Lukebakio est sous contrat avec Anderlecht jusqu’en juin 2020.