Toulouse: Condamnés pour avoir battu un enfant de 30 mois à coups de balai et de ceinture

JUSTICE A Toulouse, une mère et son concubin ont été condamnés à de la prison ferme pour avoir battu régulièrement un garçonnet de deux ans et demi…

H.M.

— 

La balance de la justice. Illustration.
La balance de la justice. Illustration. — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

Des coups de balai, de ceinture ou de tringle à rideaux. Voilà la correction que recevait tous les deux ou trois jours un petit garçon de 30 mois avant que les voisins, alertés par les pleurs continuels, donnent l’alerte.

« Je n’arrivais pas à le gérer, j’ai manqué de patience », a avancé la mère au cours de l’audience de mardi, rapportée par La Dépêche du Midi. Le tribunal correctionnel de Toulouse jugeait également son concubin qui a reconnu avoir lui aussi porté des coups, mais moins souvent que sa compagne.

Ni jouet, ni lit

Le calvaire du petit garçon a commencé au mois de janvier 2017, date à laquelle la mère s’est mise en couple, et a duré jusqu’au 31 mai. En plus des lésions sur tout le corps de l’enfant, les enquêteurs ont constaté qu’il n’y avait aucun jouet dans l’appartement et que le petit dormait sur le canapé.

>> A lire aussi : Seine-Saint-Denis: Il brûlait l’enfant de sa compagne lorsqu’il obtenait de mauvaises notes à l’école

La mère a été condamnée à 36 mois de prison, dont 18 fermes, le concubin à 24 mois dont six fermes. Ils ont immédiatement été incarcérés.