Toulouse: Trois jeunes en garde à vue après des cris et des saluts nazis en pleine rue

EXTREMISME Trois sympathisants néonazis âgés de 18 à 23 ans ont été placés en garde à vue lundi à Toulouse…

Nicolas Stival
— 
Des tatouages nazis. Illustration.
Des tatouages nazis. Illustration. — Albanpix Ltd - Rex- Sipa
  • Les faits remontent au 2 juin, avenue de l’URSS à Toulouse
  • L’un de ces trois jeunes s’est fait tatouer des croix gammées et le visage d’Hitler

Leur comportement et leur tenue ne laissent guère de place au doute. Trois hommes de 18, 19 et 23 ans ont été placés en garde à vue lundi à Toulouse. Ils étaient convoqués au commissariat central après avoir été identifiés pour des faits remontant au 2 juin. Ce jour-là, sur l’avenue de l’URSS, l’un d’eux a d’abord crié « Sieg » et les deux autres ont répondu par un « Heil ». Difficile de faire plus connoté… Un membre du trio a ajouté un salut hitlérien pour compléter ce slogan nazi.

>> A lire aussi : Deux fans des Three Lions bannis de stade à vie après des saluts nazis

Le trio a reconnu les faits

En outre, deux de ces jeunes hommes portaient des t-shirts « très explicites par rapport à leurs idées politiques », selon une source policière. Et le troisième s’est fait tatouer sur le corps des croix gammées et le visage d’Hitler…

En garde à vue, les suspects ont reconnu les faits. Ils seront jugés pour « provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée. »