Suède-France: Les Toulousains Toivonen et Durmaz sont-ils les Bacary Sagna suédois?

FOOTBALL Expérimentés mais pas indispensables, les attaquants du TFC Ola Toivonen et Jimmy Durmaz pourraient être titulaires ce vendredi soir contre la France…

Nicolas Stival

— 

L'attaquant suédois Ola Toivonen, auteur d'un triplé avec le TFC contre Lorient en Ligue 1, est félicité par son coéquipier et compatriote Jimmy Durmaz, le 10 décembre 2016 au Stadium de Toulouse.
L'attaquant suédois Ola Toivonen, auteur d'un triplé avec le TFC contre Lorient en Ligue 1, est félicité par son coéquipier et compatriote Jimmy Durmaz, le 10 décembre 2016 au Stadium de Toulouse. — P. Pavani / AFP
  • Pour une journaliste suédoise, l’apport de Durmaz et Toivonen à leur sélection peut être comparé à celui de Bacary Sagna en Bleu
  • L’avenir en club des deux Toulousains reste incertain

Arrivés l’été dernier à Toulouse, ces deux attaquants ont connu un début de saison en trombe, à l’image du TFC, avant de décliner. Comme à l’aller à Saint-Denis, Ola Toivonen (30 ans) et Jimmy Durmaz (28 ans) devraient pourtant débuter ce vendredi avec la sélection suédoise face à la France, à Stockholm, lors d’un match crucial pour la qualification au Mondial 2018, en Russie.

>> A lire aussi : Suède-France: «Il faut considérer ce match comme décisif», les Bleus sont archi-motivés

Auteur de sept buts en Ligue 1, le grand Toivonen (1,92 m) traverse toutefois certaines périodes tel un spectre. Quant à l’ailier Durmaz, pas aidé par des soucis récurrents à une hanche, son jeu spectaculaire plaît au Stadium, mais il ne débouche que trop rarement sur du concret (deux buts, une passe décisive en L1).

Si leur statut est fragile en club, qu’en est-il en sélection  ? « Ce sont des Bacary Sagna suédois, synthétise Johanna Fränden, journaliste pour le quotidien Aftonbladet, qui a notamment suivi Ibrahimovic lorsqu’il évoluait au PSG. Cela fait du bien de les avoir, ils sont là depuis un moment, et une équipe un peu jeune a parfois besoin d’expérience. »

Déjà dix ans d’équipe nationale pour Toivonen

L’aîné du duo - plus jeune toutefois que l’arrière droit français de Manchester City- Toivonen (49 sélections, dix buts) a débuté chez les A voici déjà dix ans. « Il y avait beaucoup d’espoirs autour de cette génération qui a fait l’Euro U21 en 2009, reprend la journaliste. On connaît depuis longtemps Toivonen, mais il n’a jamais été une star en équipe nationale. »

>> A lire aussi : «Pour l’amour du risque», «A nous la victoire», «Ma famille d’abord»… Voici Jimmy Durmaz

Et Durmaz (40 sélections, deux buts), globe-trotter passé par la Turquie et la Grèce, après la Suède et avant la France ? « C’est un joueur plutôt technique, mais qui n’a pas vraiment trouvé de stabilité en club. Il y a d’autres milieux offensifs qui intéressent plus les Suédois, comme Emil Forsberg (RB Leipzig). »

Bref, il s’agit de joueurs solides, qui conviennent bien à un club de standing moyen. Le TFC a d’ailleurs démenti par communiqué les rumeurs de départ les concernant, à peine un an après leur arrivée. Pascal Dupraz a souvent défendu le talent d’Ola Toivonen. Interrogé en début de semaine par l’AFP, il s’est cette fois attardé sur le cas Durmaz, « un joueur qui crée, il se passe toujours quelque chose avec lui ».

L’entraîneur toulousain a assuré que l’ailier resterait au club la saison prochaine « pour qu’il confirme le bien qu’on pense de lui ». Dans ses interviews à la presse de son pays, Durmaz semble moins catégorique. Un bon match des deux Suédois face aux Bleus, ce vendredi, changera peut-être la donne et leur avenir.