Toulouse: Un dimanche au bureau de vote, ça vous dit? La mairie recherche encore des assesseurs

L'APPEL DU 18 JUIN Malgré un nombre impressionnant de candidats, la mairie de Toulouse cherche des assesseurs volontaires pour le second tour, le 18 juin…

Helene Menal

— 

Illustration d'un bureau de vote
Illustration d'un bureau de vote — ALLILI MOURAD/SIPA
  • A Toulouse, l’abondance de candidats ne garantit pas celle des assesseurs
  • Un appel à volontaires est lancé pour le second tour, le 18 juin

Vous faites quoi le dimanche 18 juin de 7h50 à 22h30 ? Parce que la mairie de Toulouse  recherche encore des assesseurs volontaires pour veiller au bon déroulement du second tour des élections législatives.

« Pour le premier tour de dimanche, tout est réglé, indique Sacha Briand (LR), l’adjoint au maire en charge des élections. Mais pour le second tour, ça risque d’être plus délicat. Une liste du maire désigne déjà trois personnes dans chacun des 263 bureaux de la ville mais, idéalement, il faudrait encore que quelques dizaines de volontaires se signalent ».

Déjà à la présidentielle…

Alors, si vous vous sentez l’âme d’un tamponneur frénétique, si vous adorez consulter des listes et que vous avez le civisme chevillé au corps, vous avez jusqu’à ce dimanche 11 juin pour vous inscrire en ligne et recevoir votre « affectation » pour le jour « J ».

Cette petite « pénurie » surprend d’autant plus Sacha Briand que les candidats sont légion, 17 par exemple dans la 4e circonscription très toulouso-toulousaine. « Il y a des candidats de partis inexistants, qui se présentent uniquement pour recevoir des subventions au niveau national, alors forcément, ils ne risquent pas de fournir des assesseurs », s’agace l’élu.

>> A lire aussi : Législatives: Mobilisation de 50.000 policiers et gendarmes pour les deux tours du scrutin

Il avait déjà été très déçu par la mobilisation des partis lors du second tour de la présidentielle. « Le Front national avait nommé des délégués mais absolument aucun assesseur à Toulouse », lâche-t-il.