Mondial U20: Le prodige Romain Ntamack forfait, gros coup dur pour l’équipe de France

RUGBY Blessé à la cheville gauche, Romain Ntamack a déjà terminé sa Coupe du monde des moins de 20 ans en Géorgie. Les Bleuets devront désormais composer sans l’ouvreur surdoué du Stade Toulousain…

N.S.

— 

Romain Ntamack lors du match de l'équipe de France des moins de 20 ans contre l'Italie, à Cagliari, dans le cadre du Tournoi des VI Nations de la catégorie, le 10 mars 2017.
Romain Ntamack lors du match de l'équipe de France des moins de 20 ans contre l'Italie, à Cagliari, dans le cadre du Tournoi des VI Nations de la catégorie, le 10 mars 2017. — M. Ciambelli / Sipa
  • Romain Ntamack ne participera pas au dernier match de poule des Bleuets jeudi contre la Géorgie, ni à d'éventuelles phases finales
  • Le fils d'Emile Ntamack représente l'un des grands espoirs du rugby français

C’est Romain Ntamack lui-même qui l’a annoncé sur les réseaux sociaux, mardi en fin de journée : la Coupe du monde géorgienne de l’ouvreur toulousain de l’équipe de France des moins de 20 ans est déjà finie, à cause d’une entorse à la cheville gauche.

Doublement surclassé

« L’aventure pour moi s’arrête là, j’aurais préféré qu’elle se termine autrement que sur une blessure mais c’est le jeu et ça fait partie du sport », a philosophé sur Instagram le fils d’Emile, ancien trois-quarts vedette des Rouge et Noir et des Bleus.

Doublement surclassé, le demi d’ouverture et buteur de 18 ans avait été titularisé lors des deux premiers matchs de l’équipe de France, contre l’Afrique du Sud (23-23) puis l’Argentine (26-25). Touché, il avait dû sortir dès la 21e minute, dimanche contre les Pumas. Ntamack sera remplacé par le Rochelais Arthur Retière, alors que le deuxième ligne grenoblois Kilian Geraci supplée Charlie Francoz (La Rochelle), blessé à une épaule.

L’équipe de Thomas Lièvremont se trouve en position favorable pour une qualification en demi-finale avant l’ultime rencontre de poule, jeudi face à la Géorgie, le pays hôte. Mais elle devra désormais composer sans le prodige Romain Ntamack afin de ramener un trophée qui échappe à la France depuis 2006 et la génération des Guirado, Chouly, Médard, Mermoz ou Tillous-Borde.

A l’époque, le Mondial concernait les moins de 21 ans. Depuis qu’il a été restreint aux moins de 20 ans, en 2008, la Nouvelle-Zélande l’a emporté cinq fois, l’Angleterre trois et l’Afrique du Sud une.

>> A lire aussi : Malgré leur saison pourrie, les joueurs du Stade Toulousain plaisent toujours aux sélectionneurs