Après la justice, un barrage... «Pas aidé par les instances», Luzenac veut monter en National 3

FOOTBALL Le LAP dispute le match aller des barrages d’accession au National 3 (ex-CFA 2) samedi contre Narbonne, à Luzenac…

Nicolas Stival

— 

Luzenac, 650 habitants en Ariège, son usine de talc et son club de foot.
Luzenac, 650 habitants en Ariège, son usine de talc et son club de foot. — G. Collet / Sipa
  • Reparti en septième division en 2014, Luzenac vise une deuxième montée en trois ans
  • Frustré par les récentes décisions judiciaires et l’organisation de ces barrages, le LAP veut se servir de cette colère comme d’un « levier de motivation »

Suite à la réforme territoriale de 2016, certaines régions ont fusionné. Les conséquences se font sentir jusque dans le football. La saison prochaine, la poule Occitanie de National 3 (ex-CFA 2, cinquième division) réunira 14 équipes. La dernière sera connue à l’issue d’un barrage entre le Luzenac Ariège Pyrénées et le Football Union Narbonne, respectivement deuxième de Division d’Honneur en Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon.

Privés d’enterrement de vie de garçon

Le match aller aura lieu samedi en Ariège, le retour une semaine plus tard dans l’Aude. Et ses dates tardives font tousser. « On a été obligés de prolonger la saison de trois semaines, observe Sébastien Mignotte, entraîneur du LAP. Certains joueurs avaient programmé des vacances, d’autres avaient des examens, des rendez-vous médicaux et même un enterrement de vie de garçon. Tout cela est remis en cause. Mais ils ont été top. Ils cravachent depuis dix mois et ont fait des efforts supplémentaires pour essayer d’atteindre l’objectif. »

>> A lire aussi : Vous cherchez le QG des supporters du LAP? Il se trouve à 300 km du village...

A l’origine, ces matchs de barrage devaient avoir lieu les 10 et 17 juin. Les deux clubs se sont entendus pour avancer les dates. « Leur demande a été validée, glisse Pierre Thevenin, secrétaire général de la Ligue Occitanie. On avait fait cette programmation pour s’affranchir des ponts [Ascension et Pentecôte]. »

Polémique autour d’un tirage au sort

Le LAP n’a pas trop apprécié le fait de devoir se déplacer au retour, à la suite d’un tirage au sort effectué avant la fin du championnat de DH, et auquel ses dirigeants n’ont pas assisté. « Il faut lire les PV de la Ligue », réplique Pierre Thevenin. Lors d’une réunion le 1er avril, le comité directeur de la Ligue Occitanie avait entériné un tirage au sort « effectué par M. (Roger) Gaubert, président d’honneur de la Ligue » selon lequel le match retour du barrage « sera joué dans le secteur Languedoc-Roussillon ».

Plus généralement, Luzenac, privé de L2 en 2014 puis renvoyé en DHR (septième division), veut se servir de l’adversité comme d’un « levier de motivation », selon Sébastien Mignotte.

« Après le tribunal, ce barrage… Nous ne sommes pas trop aidés par les instances. Mais contre vents et marées, nous allons y arriver. » Il faudra ensuite s’attaquer au recrutement, un domaine dans lequel Luzenac comme Narbonne ont pris du retard, faute de savoir dans quel championnat ils évolueront la saison prochaine.

A noter que les deux équipes pourraient très bien se retrouver en National 3, quel que soit le résultat des barrages, si l'interdiction faite au club corse de Furiani de monter en National 2 pour des soucis financiers est confirmée.