Pyrénées: L'ours Goiat s'attaque à un cheval... et c'est pas beau à voir

BIODVERSITE L’ours Goiat, lâché il y a un an dans les Pyrénées espagnoles, s’est attaqué à un cheval et l’a tué…

Beatrice Colin

— 

L'ours Goiat s'en est pris à un cheval dans le Val d'Aran.
L'ours Goiat s'en est pris à un cheval dans le Val d'Aran. — Conselh Generau d'Aran
  • Un cheval a été retrouvé mort dans le Val d’Aran, dans les Pyrénées espagnoles, le 30 mai
  • Le GPS de l’ours Goiat a permis de confirmer qu’il se trouvait dans le secteur lors des faits

Il semble avoir un contentieux avec les équidés. L’ours Goiat a attaqué et tué un cheval de 400 kg dans les Pyrénées espagnoles. Le 30 mai, l’animal a été retrouvé mort dans un champ du Val d’Aran.

Selon le Conseil général du Val d’Aran, il ne semble faire aucun doute que le plantigrade réintroduit il y a un an est à l’origine de cette prédation. Les relevés GPS indiquent en effet qu’il se trouvait dans le secteur au moment de l’attaque.

Déjà un jeune âne en mai dernier

Ce n’est pas la première fois que Goiat, âgé de 10 ans, fait parler de lui pour ses exactions. Lâché en juin 2016 dans le parc naturel de l’Alt Pirineu, sur le versant espagnol, il s’en est déjà pris à un jeune âne, dans le Val d’Aran en mai dernier.

>> A lire aussi : Un habitant aperçoit depuis son jardin l'ours lâché il y a une semaine en Espagne

L’ours avait été aperçu une semaine après son lâcher en France, non loin d’une habitation de Cazaux-Layrisse, un village de la vallée de Luchon en Haute-Garonne.