Toulouse: L'éléphanteau Makeba, dernier né du zoo de Plaisance-du-Touch

CARNET ROSE Événement rarissime, un éléphanteau a vu le jour en captivité le 24 mars dernier, au zoo de Plaisance-du-Touch…

Beatrice Colin

— 

Makeba, encadré par sa mère Matibi, et son père, Pembe, est née le 24 mars au zoo de Plaisance-du-Touch.
Makeba, encadré par sa mère Matibi, et son père, Pembe, est née le 24 mars au zoo de Plaisance-du-Touch. — African Safari
  • L’éléphanteau Makeba est une femelle fruit de l’union entre Pembe et Matibi, une femelle de 18 ans
  • A sa naissance, Makeba pesait une centaine de kilos
  • Makeba n’est pas encore visible du grand public

Après Tchéco, le bébé hippopotame né durant l’hiver, le zoo de Plaisance-du-Touch, au sud-ouest de Toulouse, vient d’accueillir une nouvelle venue : Makeba. L’éléphanteau a vu le jour le 24 mars dernier. A sa naissance, cette femelle pesait environ 100 kg.

>> A lire aussi : Toulouse: Et voici Tchéco, le bébé hippopotame né au zoo de Plaisance

 

Makeba, un éléphanteau femelle née au zoo de Plaisance du Touch en mars 2017.

Fruit de l’union entre Matibi, âgée de 18 ans, et du mâle du parc, Pembe, Makeba n’est pas encore visible du grand public pour sa sécurité mais aussi pour des raisons climatiques.

 

22 mois de gestation

Après 22 mois de gestation, c’est la première fois que Maribi mettait bas et cela s’est passé sans assistance, précise le zoo. Cette naissance en captivité d’un éléphant d’Afrique, une espèce classée vulnérable par l’Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN) est un événement rare selon les responsables du Parc.

Ces derniers ont décidé Makeba pour deux raisons. C’est à la fois un clin d’œil au titre phare de Jain, la chanteuse originaire de Toulouse, mais aussi un hommage à Miriam Makeba, militante politique sud-africaine interprète de la chanson Pata Pata.