Législatives: Dans les Hautes-Pyrénées, Jean Glavany va devoir batailler

ELECTIONS Dans la première circonscription des Hautes-Pyrénées, détenue par le socialiste Jean Glavany, le chemin est loin d’être parsemé de rose…

Beatrice Colin

— 

L'ancien ministre Jean Glavany, député sortant de la 1re circonscription des Hautes-Pyrénées, est candidat.
L'ancien ministre Jean Glavany, député sortant de la 1re circonscription des Hautes-Pyrénées, est candidat. — J.E.E./SIPA

Si en 2012 le socialiste Jean Glavany avait été élu avec près de 67 % des voix dans la 1re circonscription des Hautes-Pyrénées face à Gérard Trémège, le maire de Tarbes, le scrutin du 11 juin risque d’être plus compliqué pour l’ancien ministre de l’Agriculture de Lionel Jospin.

Pas de candidat LR

Le député sortant, élu pour la première fois à l’Assemblée nationale en 1993, ne pourra pas surfer cette fois-ci sur le score du candidat PS à la présidentielle. Sur ce territoire ancré à gauche, Benoît Hamon a péniblement atteint les 7,6 %.

>> Les résultats du premier tour de la présidentielle dans la 1re circonscription des Hautes-Pyrénées

Jean Glavany devra composer avec les 25,8 % d’électeurs qui ont porté dès le premier tour de la présidentielle leurs voix sur Emmanuel Macron. Et même s’il a fait campagne au second tour pour le nouveau Président de la République, ces électeurs pourraient choisir dès le 11 juin le candidat officiel de La République en marche, Jean-Bernard Sempastous. Le maire de Bagnères-de-Bigorre bénéficie d’un avantage : Gilles Craspay (UDI), adjoint au maire de Gérard Trémège investi par la droite et le centre, a décidé de se désister à son profit.

Une décision qui fait dire à Jean Glavany qu’il est « l’homme à abattre ». Dans ce qui devrait être son dernier match pour l’Assemblée nationale, celui qui fut directeur de cabinet de François Mitterrand devra aussi rassembler et éviter la dispersion des voix à gauche qui pourront se porter sur le candidat écologiste, le communiste Philippe Lacoume ou Sylvie Ferrer de la France Insoumise.

Une PRG favorite dans la 2e

Dans la deuxième circonscription des Hautes-Pyrénées, la députée sortante PRG, Jeanine Dubié va tenter d’être réélu dans une circonscription où le Front national a gagné des voix lors du dernier scrutin et où LREM présente une candidate, Marie-Agnès Staricky.

>> Les résultats du premier tour de la présidentielle dans la 2e circonscription des Hautes-Pyrénées