Tarn: Un candidat communiste dépose plainte pour «injure» raciste

LEGISLATIVES Rachid Touzani, un candidat communiste dans le Tarn, vient de déposer plainte pour «injure en raison de l’origine». Sur une affiche, son visage a été recouvert d’un slogan raciste…

H.M. avec AFP

— 

L'affiche détériorée a été retrouvée dans le Carmausin.
L'affiche détériorée a été retrouvée dans le Carmausin. — Capture d'ecran Facebook

« La France est un pays de race blanche ». Voilà le slogan - sur fond de drapeau bleu, blanc rouge - qui a recouvert sur une affiche de campagne le visage de Rachid Touzani, candidat PCF aux législatives dans la 2e circonscription du Tarn. Les faits ont eu lieu à Blayes-les-Mines et le candidat concerné a déposé plainte lundi au commissariat de Carmaux pour « injure » en raison de l’origine.

Les communistes tarnais ont également alerté le préfet du Tarn. Une lettre dénonçant « cet acte raciste caractérisé » lui a été adressée par Roland Foissac, le président de l’association départementale des communistes et élus républicains. Ce dernier a également saisi la commission électorale sur la régularité du scrutin.

>> A lire aussi : Législatives: Les jeux sont plus que jamais ouverts dans le Tarn

Condamnation de tous bords

Le candidat communiste a aussi reçu le soutien du secrétaire fédéral du PS, Vincent Recoules qui, interrogé par l’AFP, s’est dit « touché et indigné par de tels actes ».

La candidate FN sur la circonscription, Doriane Albarao, a réagi à son tour sur Twitter ce mardi. Elle parle d’un « acte inacceptable ».