Haute-Garonne: Une vente de voiture se conclut par des coups de sabre

FAITS DIVERS Accusé par un acheteur d’avoir vendu une voiture défectueuse, un quinquagénaire réplique en lui donnant des coups de sabre japonais…

Gilles Durand

— 

Illustation de l'utilisation d'un sabre.
Illustation de l'utilisation d'un sabre. — Le Rewind (Vidéo)

Une banale vente de voiture se termine par un règlement de comptes au sabre. L’affaire commence il y a quelques jours avec un marché conclu entre deux personnes, raconte La Dépêche du Midi. Problème, l’acheteur estime que le véhicule qu’on lui a vendu n’est pas en état de marche.

Touché au bras et au dos

Il décide de recontacter l’ancien propriétaire et les deux hommes se retrouvent, mercredi, à Tournefeuille, dans la banlieue de Toulouse. La rencontre dégénère et le vendeur, âgé de 52 ans, n’hésite pas à sortir un sabre japonais pour argumenter son point de vue.

Son interlocuteur, touché au bras et au dos, se verra prescrire un arrêt de travail de cinq jours par un médecin. De son côté, l’homme au sabre a été interpellé très vite par la police et placé en garde à vue. Il a été déféré devant la justice en vue d’une mise en examen.