Sud-Ouest: Ils épluchent les avis de décès et cambriolent durant les enterrements

FAITS DIVERS Une bande de cambrioleurs consulte les avis de décès puis profite du départ des familles aux obsèques pour passer à l’action…

H.M.

— 

Un avis de décès. Illustration.
Un avis de décès. Illustration. — B. Colin - 20 Minutes

En consultant les avis de décès, ils ont la certitude que la famille s’absentera pour les obsèques à l’heure annoncée et qu’ils auront le champ libre pour passer à l’action. Selon La Dépêche du Midi, une bande de cambrioleurs sans scrupule sévit actuellement dans le Sud-Ouest en utilisant ce stratagème.

Les gendarmes de Castelsarrasin, dans le Tarn-et-Garonne, ont en effet réuni plusieurs plaintes où les familles déclaraient avoir été cambriolées durant un enterrement.

Même mode opératoire

Ils auraient repéré pour l’heure une vingtaine de victimes dans leur département mais aussi dans le Gers et la Haute-Garonne limitrophes. Dans plusieurs villages du Tarn-et-Garonne, les cambriolages commis pendant des obsèques suivent le même mode opératoire : les voleurs brisent une fenêtre avec une pierre trouvée sur place, s’abstenant de trimbaler un pied-de-biche compromettant en cas de contrôle, puis font main basse sur l’argent et les objets de valeur.

>> A lire aussi : Landes: Armée d'un gourdin, une grand-mère fait peur à deux cambrioleurs

Pour l’heure, personne n’a été interpellé. Mais, toujours d’après le quotidien régional, les gendarmes consultent désormais eux aussi les avis de décès et organisent des patrouilles spécifiques les jours d’obsèques.