Toulouse: Ils créent un miroir intelligent et connecté (qui surfe sur Internet et donne en prime la météo)

INNOVATION Les ingénieurs de la société toulousaine Apside ont mis au point un miroir capable de surfer sur les réseaux sociaux, reconnaître son interlocuteur ou donner la météo…

Julie Rimbert

— 

La société Apside a mis au point un miroir intelligent et connecté.
La société Apside a mis au point un miroir intelligent et connecté. — Apside
  • L’entreprise toulousaine Apside a mis au point ce miroir intelligent et connecté lors d’un concours d’innovation interne.
  • Le miroir peut parler avec son interlocuteur et le reconnaître de manière biométrique.
  • La commercialisation de ce miroir nouvelle génération n’est pour l’instant pas prévue.

Un miroir qui reconnaît de manière biométrique son interlocuteur, qui lui parle et peut lui donner la météo ou surfer sur les réseaux sociaux. C’est le drôle d’objet, connecté et intelligent, sur lequel travaillent les ingénieurs de la société toulousaine Apside.

Biométrie et dialogue

Cette innovation technologique a germé suite à un concours d’innovation interne à l’entreprise l’an dernier. « Baptisé Apside Innovation Lab, cet événement permettait à tous les ingénieurs de la boîte de proposer leurs idées innovantes, explique Alain Freyberger, directeur de Pole chez Apside. C’est le projet de miroir intelligent de Kevin Marcellier qui a retenu l’attention ».

>> A lire aussi : Après le succès de son réveil olfactif, il crée un objet pour vous aider à mieux dormir

L’invention se présente comme un écran d’ordinateur sur lequel on a apposé une vitre avec un filtre sans teint, renvoyant un reflet tout en visionnant des informations sur l’écran. « Quand on arrive devant le miroir, il reconnaît l’utilisateur dont les paramètres ont été auparavant enregistrés, détaille Damien Remaud, ingénieur développeur en charge du projet depuis trois mois. Le miroir marche avec la voix et peut répondre à son interlocuteur. Nous développons des modules, comme sur l’AppleStore, pour avoir différentes fonctionnalités. Chaque ingénieur de la société peut ajouter son module. »

Comme un smartphone

Ce miroir d’un nouveau genre peut ainsi donner la météo du jour, informer sur le trafic automobile pour se rendre à son travail, consulter ses comptes sur les réseaux sociaux, lire ses mails ou gérer son agenda. Connecté à l’Internet haut débit, il peut aussi lire de la musique.

Un premier prototype doit être achevé d’ici un mois mais la commercialisation de ce miroir connecté n’est pour l’instant pas à l’ordre du jour. « Rien n’est prévu, à l’heure actuelle c’est un outil pour faire plaisir à nos collaborateurs, précise Alain Freyberger. Mais si une société est intéressée par notre innovation, nous y réfléchirons. »