Albi : Une élue FN agressée… mais, attention, elle pratique la boxe thaïe

FAITS DIVERS Une conseillère municipale FN a été agressée dans la rue à Albi. Elle affirme s'en être tirée grâce à sa longue pratique de la boxe thaïe...

H.M.

— 

Des affiches électorales du Front national. Illustration.
Des affiches électorales du Front national. Illustration. — G. Michel - Sipa

Elle faisait ses courses à Lapanouse, un quartier populaire d’Albi, quand un groupe de jeunes hommes lui est tombé dessus. Selon une information de France 3 Occitanie, Glawdis Ramadji, conseillère municipale FN, a déposé plainte pour violence au commissariat d' Albi.

En raison de son engagement politique

Selon son témoignage, les faits ont eu lieu mardi 9 mai. Ses agresseurs l’auraient prise à partie en lui lançant : « Toi là ! Tu votes Front national. Tu ne remets plus jamais les pieds ici sinon on te fracasse. » Elle affirme que deux des jeunes l’ont poussée et vivement tirée par le bras et que c’est grâce à sa longue pratique de la boxe thaïe qu’elle a pu se défendre et prendre la fuite.

Toujours selon France 3, les auteurs de l’agression ont été interpellés.