Air France condamné pour avoir annulé des billets retours

JUSTICE La compagnie aérienne a été condamnée à verser des dommages et intérêts à des Toulousains qui n’avaient pas utilisé leur billet aller et dont le retour avait été annulé…

B.C.
— 
Des avions de la companie Air France sur le tarmac de l'aéroport de Toulouse Blagnac en 2010.
Des avions de la companie Air France sur le tarmac de l'aéroport de Toulouse Blagnac en 2010. — FRED SCHEIBER / 20 MINUTES

Lorsqu’un passager n’utilise pas son billet aller, la compagnie a-t-elle le droit d’annuler son vol de retour ? Eh bien non, si on en croit la récente décision du tribunal d’instance d’Auch.

Deux Toulousains poursuivaient Air France pour n’avoir pas respecté les conditions générales de vente. Et ils ont obtenu gain de cause, la compagnie a en effet été condamnée le 24 avril à leur rembourser le prix des billets et à des dommages et intérêts.

Action collective

En mai 2015, Stella Bisseuil, une avocate de la Ville rose et un autre passager se présentent au guichet d’Air France à l’aéroport Charles-de-Gaulle. Ils ont chacun un billet retour pour Toulouse. Ils n’avaient pas pu utiliser l’aller car ils avaient dû se rendre à Paris quelques jours avant la date prévue et n’avaient pu changer leur vol.

Mais voilà, la compagnie leur indique que leurs billets ont été purement et simplement annulés. Pour repartir, ils ont donc dû racheter des billets retours. La compagnie avait plaidé l’erreur et proposé une indemnisation. Mais les passagers avaient dénoncé de leurs côtés une « pratique abusive ». Après cette victoire, Stella Bisseuil a annoncé qu’elle comptait mener une action groupée devant le tribunal d’instance de Paris « pour obtenir des décisions identiques à celle qui vient d’être rendue ».