VIDEO. Présidentielle: «Ni Le Pen, Ni Macron», les jeunes sont dans la rue à Toulouse

PRESIDENTIELLE Le refus de choisir entre les deux derniers candidats en lice gagne la Ville rose où plus de 200 personnes ont manifesté en début d’après-midi…

H. M. et B. C.

— 

Manifestation
Manifestation — B. Colin - 20 Minutes

« Le Pen, Macron on n’en veut pas », « ni les fascistes, ni les banquiers ». Le cri du cœur des déçus du premier tour de l’élection présidentielle fait tache d’huile à Toulouse, qui a placé Jean-Luc Mélenchon en tête le 23 avril.

Plus de 200 personnes ont défilé avec pour slogan de ralliement « #OnVautMieuxQueCa ». Cette manifestation, qui a attiré de nombreux jeunes, des lycéens rejoints par des étudiants, est partie à 13 h de la place du Capitole à la suite d’un appel sur les réseaux sociaux.

La journée risque d’être agitée à Toulouse, puisqu’un deuxième appel Facebook est lancé pour jeudi soir. Le rendez-vous est fixé place Saint-Pierre à 20 h pour un « apéro Ni patrie Ni patron, Ni Le Pen Ni Macron » où les organisateurs comptent faire appel « à l’intelligence collective » pour amorcer la discussion.