Meurtre de Brice Taton: L’un des agresseurs serbes du supporter du TFC rejugé

JUSTICE Déjà condamné par contumace pour le meurtre de Brice Taton en 2009, Dejan Puzigaca, un Serbe en fuite pendant sept ans, est rejugé à Belgrade…

N.S. avec AFP
— 
Marche silencieuse et défilé des supporters en hommage à Brice Taton le supporter du Toulouse Football Club  mort avant un match a Belgrade, le 17 septembre 2009. Tribunes et match TFC-Lorient, le 4 octobre 2009.
Marche silencieuse et défilé des supporters en hommage à Brice Taton le supporter du Toulouse Football Club mort avant un match a Belgrade, le 17 septembre 2009. Tribunes et match TFC-Lorient, le 4 octobre 2009. — A. GELEBART / 20 MINUTES

Le procès de Dejan Puzigaca, un Serbe de 36 ans, s’est ouvert lundi à Belgrade. En janvier 2011, il avait déjà été condamné à 32 ans de prison en première instance pour le meurtre de Brice Taton, avant que sa peine ne soit réduite, en 2012, à 14 ans de prison.

Le supporter du TFC est décédé le 29 septembre 2009 à l’âge de 28 ans, douze jours après son agression dans le centre de la capitale serbe, quelques heures avant le début du match d’Europa League entre le Partizan Belgrade et Toulouse.



Arrêté avec un faux passeport, déguisé en moine

Puzigaca avait pris la fuite après l’agression. Il n’a été arrêté que sept ans plus tard, en septembre 2016, à l’aéroport d’Athènes à l’arrivée d’un vol en provenance de Thaïlande, habillé en moine et muni d’un faux passeport. Le trentenaire avait été rapatrié de la Grèce vers la Serbie en avril 2016, pour purger sa peine de 14 ans. Mais ses avocats ont depuis demandé et obtenu qu’il soit rejugé.

Selon la chaîne de télévision privée N1, Puzigaca a reconnu devant le tribunal avoir été présent sur les lieux du drame, mais nié avoir été mêlé de quelque manière que ce soit aux événements qui ont conduit au décès de Brice Taton.

Un autre agresseur en fuite du jeune Français, Djordje Prelic, condamné lui aussi par contumace à 35 ans de prison avant que sa peine ne soit réduite à 15 ans de prison, avait été arrêté en février 2013 à Barcelone. Il a depuis été extradé vers la Serbie où il est actuellement rejugé pour ce meurtre.