Les supporters du TFC lors du match de Ligue 1 contre l'OM, le 9 avril 2017 au Stadium de Toulouse.
Les supporters du TFC lors du match de Ligue 1 contre l'OM, le 9 avril 2017 au Stadium de Toulouse. — R. Gabalda / AFP

FOOTBALL

TFC–OM: Cette fois, le Stadium a supporté les Toulousains (et ça change)

Le TFC fêtait ses 80 ans ce dimanche au Stadium contre Marseille. Et on a davantage entendu les supporters toulousains qu’olympiens, ce qui n’est pas si courant…

Une enceinte qui se transforme en mini-Vélodrome dès que l’Olympique de Marseille pointe ses crampons. C’est la réputation, loin d’être imméritée, que se trimballe le Stadium de Toulouse dans le foot français. Avant ce TFC - OM de dimanche, le match de Coupe de France en janvier en avait fourni l’ultime exemple, au grand dam de Pascal Dupraz. Aussi, les supporters locaux tremblaient quelque peu à l’idée de se voir pourrir la fête des 80 ans du club. Il n’en a rien été.

>> A lire aussi : Face au TFC, l’OM comme à la maison... Y a-t-il un tropisme pro-marseillais à Toulouse?

« On va saluer les Toulousains en violet, largement majoritaires cette fois-ci, s'est félicité l’entraîneur toulousain après ce nul plus emballant que ne le laisse deviner le score (0-0). Cela fait chaud au cœur. » « Le coach nous avait dit que plus on allait bouger les Marseillais, plus on allait retourner le public, ajoute le milieu Yann Bodiger. On a été à deux doigts de retourner tout le monde. »

Les Indians ont donné le ton

En fait, dès le court trajet entre le bus de l’OM et les vestiaires du Stadium, les fans du TFC se sont fait entendre, sans débordement, alors que l’historique speaker Jacques Bréda appelait à la sportivité. Durant la rencontre, les Indians, groupe ultra toulousain massé dans le virage Brice-Taton, ont gagné le match face à leurs homologues phocéens. Selon la LFP, ils étaient 950 venus de Provence entassés dans le parcage visiteur, mais quelques milliers de « Toulousains » en ciel et blanc les côtoyaient dans ce virage ouest.

>> A lire aussi : Ligue 1: L'OM fait du surplace (0-0), Toulouse aurait mérité mieux aujourd'hui... Revivez ce match en direct avec nous

S’ils ont donné de la voix tout au long du match, et surtout vers la fin, lors du temps fort de leurs favoris, leurs fameux « Aux armes » ont été massivement couverts par des « Marseille, on t’enc… (pas la peine de finir le mot) » assez peu subtils mais qui ont calmé les velléités phocéennes. Venus majoritairement en Violet, à la demande du TFC pour cet anniversaire de prestige, le reste des 29.430 personnes présentes (record cette saison) a simplement mérité son nom de spectateurs.

« Ce club mérite d’être dans le top de la Ligue 1 avec un stade rempli tous les week-ends, assure le défenseur Christopher Jullien. Les supporters nous ont vraiment poussés jusqu’au bout. » Cela n’aura pas suffi à forcer la décision, et l’équipe, calée dans le ventre mou du championnat, va sans doute vivre un épilogue en pente douce, ce qui la changera au moins des frayeurs de l’an dernier. « J’invite les spectateurs à revenir contre Nice, qui n’est quand même pas une équipe dégueulasse, a lâché Dupraz. Ces joueurs (toulousains) valent le coup d’être supportés. » Et pas seulement contre l'OM.