Violence conjugale puis course-poursuite sous alcool et cocaïne… Le «cumulard» prend huit mois ferme

JUSTICE Un homme a écopé de huit mois de prison ferme, après avoir accumulé les méfaits dans la même nuit à Muret, en Haute-Garonne…

N.S.

— 

Illustration gendarmerie de la Haute-Garonne.
Illustration gendarmerie de la Haute-Garonne. — B. Colin / 20 Minutes

Il va avoir un peu de temps pour méditer sur ses actes. Un homme a été condamné en comparution immédiate à huit mois de prison ferme, avec mandat de dépôt, pour ses agissements dans la nuit du 23 mars à Muret. A l’origine de l’affaire, une intervention du Groupe nuit de surveillance et d’intervention (GNSI) de cette sous-préfecture de la Haute-Garonne, pour un différend conjugal vers 3 heures du matin.

Tous feux éteints, il grille feux rouges et stops

Sur la route, les gendarmes tombent sur une voiture qui leur coupe la route et leur grille la priorité dans un rond-point. A la suite d’une course-poursuite avec le chauffard qui roule tous feux éteints en grillant feux rouges, stops et en ignorant les sens interdits, les militaires parviennent à interpeller celui qui s’avère aussi être l’auteur des violences conjugales.

>> A lire aussi : Tourcoing: Il prend la fuite avec un policier accroché à sa voiture

L’arrestation a été mouvementée, puisque l’homme, qui avait consommé de l’alcool et de la cocaïne, a percuté volontairement l’un des deux véhicules de gendarmerie qui l’avait pris en chasse, avant de résister. Un gendarme a été blessé au cours de l’intervention.

Placé en garde à vue et jugé pour violences sur conjoint, refus d’obtempérer aggravé, conduite sous l’emprise de stupéfiants et d’alcool ainsi que pour dégradation d’un bien d’utilité publique, le Muretain dort désormais en prison.