Présidentielle: Maire d'un village du Tarn-et-Garonne, il parraine... Lionel Jospin

NOSTALGIE Etienne Astoul, maire du village de Villebrumier dans le Tarn-et-Garonne, a donné son parrainage à Lionel Jospin. Et pas que pour la blague….

Hélène Ménal

— 

L'ancien Premier ministre socialiste Lionel Jospin en 2012 après une visite à l'Elysée.
L'ancien Premier ministre socialiste Lionel Jospin en 2012 après une visite à l'Elysée. — Chamussy Sipa

Au petit jeu des parrainages insolites pour la présidentielle, Etienne Astoul, le maire de Villebrumier, un village de 1.300 âmes niché entre Montauban et Toulouse, a fait fort.

Il a choisi, et il est le seul dans ce cas, de parrainer l’ancien Premier ministre Lionel Jospin qui s’est quand même retiré de la vie politique le 21 avril 2002, le soir de son élimination au premier tour de la présidentielle.

Nostalgie, nostalgie

Mais Etienne Astoul n’a pas seulement voulu faire de l’humour. « C’est un clin d’œil mais aussi l’expression d’une nostalgie et d’une conviction », confie l’édile socialiste. En ces temps où la campagne est plombée par les affaires, il veut rappeler qu’il y a eu un « homme politique droit uniquement préoccupé par le service de l’Etat ». L’élu, qui ne se remet pas du fameux 21 avril, en profite pour délivrer des messages personnels.​

>> A lire aussi: Un maire corse «s'auto-parraine»... «Je casse les codes, je n'ai pas de maître !»

​« En 2002, j’ai des amis qui n’ont pas voté Jospin sous prétexte qu’il n’était pas assez à gauche. Et quand je vois que les mêmes sont allés voter Hamon aux primaires, ça m’énerve et ça me chagrine ». Voilà, c’est dit…