Ligue 1: Furman, Pesic, Machach... Des prêts sans beaucoup d'intérêt pour le TFC

FOOTBALL Après avoir cédé deux joueurs, le TFC compte encore trois éléments prêtés à d’autres clubs : Dominik Furman, Aleksandar Pesic et Zinédine Machach…

Nicolas Stival

— 

Le milieu de terrain de l'OM Zinédine Machach face à l'attaquant du PSG Lucas, le 23 octobre 2016 à Paris, au Parc des Princes.
Le milieu de terrain de l'OM Zinédine Machach face à l'attaquant du PSG Lucas, le 23 octobre 2016 à Paris, au Parc des Princes. — F. Fife / AFP

Ils étaient encore cinq début 2017. Cinq joueurs prêtés cette saison par le TFC à d’autres clubs. Ils ne sont plus que trois, après la signature début février de William Matheus à Coritiba, dans son Brésil natal, puis le transfert définitif d’Uros Spajic à Anderlecht, à la mi-mars. Et si le TFC comptait sur l’éloignement temporaire de ses joueurs pour augmenter leur valeur marchande, c’est raté.

Ce très cher Dominik Furman s’applique à Plock

A son arrivée au TFC, en janvier 2014, le jeune milieu apparaissait comme l’un des grands espoirs du foot polonais. Trois ans plus tard, Furman en est déjà à son quatrième prêt. Après le Legia Varsovie (deux fois) et Hellas Vérone, en Italie, il évolue à Plock, actuel dixième sur 16 en Ekstraklasa, l’élite polonaise.

Désormais âgé de 24 ans, ce joueur aussi technique que peu vif réussit une belle saison, avec trois buts et quatre passes décisives. Selon la presse polonaise, Plock pourrait activer une option d’achat inférieure à 500.000 euros pour recruter définitivement Furman, encore lié au TFC jusqu’en juin 2018. Pour rappel, les Violets avaient déboursé environ 2,7 millions d’euros pour le recruter. Sacrée décote…

L’Atalanta Bergame surprend, pas Aleksandar Pesic

Inattendu sixième de Serie A, l’Atalanta Bergame réussit une très belle saison. Mais ce n’est pas grâce à Aleksandar Pesic. L’entraîneur Gian Piero Gasperini ne l’a aligné que 106 minutes en championnat, réparties en six apparitions. Et l’attaquant serbe de 24 ans n’a toujours pas marqué (sauf en Coupe d’Italie). En même temps, il n’a planté que huit buts en deux exercices de Ligue 1 depuis son arrivée en 2014, contre quelque 1,5 million d’euros. Patience : au terme de la saison, il lui restera encore deux années de contrat avec le TFC.

Zinédine Machach galère à Marseille

Cet hiver, il intéressait soi-disant plusieurs équipes européennes, dont les Italiens du Torino. En attendant, Zinédine Machach galère à Marseille. Le retour du Pitchoun de 21 ans dans sa ville natale ne s’est pas passé comme prévu. Le milieu a joué son dernier match de L1 le 10 décembre à Dijon, et son dernier match tout court avec les pros à… Toulouse, en Coupe de France.

Son comportement pas toujours irréprochable, déjà critiqué par Pascal Dupraz la saison dernière, n’arrange pas son cas. Lié au TFC jusqu’en 2018, il aura tout intérêt à trouver un nouveau club cet été, pour éviter les joutes trépidantes de CFA 2 avec la réserve.