Toulouse: Le premier satellite tout électrique bientôt sur le pas de tir de Kourou

ESPACE Fabriqué par les équipes toulousaines d’Airbus Defence & Space, le satellite EUTELSAT 172B partira pour Kourou le 20 mars…

B.C.

— 

Le satellite EUTELSAT 172B conçu par Airbus Defence & Space.
Le satellite EUTELSAT 172B conçu par Airbus Defence & Space. — Airbus D&S

Grâce à lui, de nouvelles applications offriront une connectivité à bord des avions et des navires. Le 20 mars, le satellite EUTELSAT 172B quittera les salles blanches du site toulousain d’Airbus Defence & Space, direction Kourou où, le 25 avril, il sera lancé dans l’espace par la fusée Ariane 5.

Au-delà de ses missions innovantes, ce satellite a surtout la particularité d’être le tout premier de forte puissance fabriqué en Europe à être tout électrique. C’est cette énergie qui lui permettra d’être propulsé en orbite à la fin de son voyage qui doit durer près de quatre mois. Elle assurera aussi l'aimentation de ses bras robotisés, qui, déployés, aideront à l’orientation et au contrôle de la direction lors de la poussée.

Réduction des coûts

Ce satellite de 3.500 kilos disposera d’une puissance électrique de 13kW. « L’utilisation de la propulsion électrique pour la mise à poste initiale et pour toutes les manœuvres orbitales entraîne une réduction de masse conséquente permettant au satellite d’être lancé en position basse d’Ariane 5, réduisant ainsi le coût de lancement », indique Arnaud de Rosnay, Directeur des satellites de télécommunications d’Airbus.