Zone Téléchargement: Les créateurs du site libérés, mais sous bracelet électronique

JUSTICE Les deux jeunes responsables du site illégal Zone Téléchargement ont été libérés sous contrôle judiciaire…

N.S.

— 

Capture d'écran du site Zone téléchargement.
Capture d'écran du site Zone téléchargement. — DR

Le feuilleton judiciaire avait tenu en haleine des milliers de personnes, en novembre et décembre 2016, tant Zone Téléchargement, fermé fin novembre, était un site connu et fréquenté. Après plus de trois mois de détention provisoire, les fondateurs de cette plateforme de téléchargement direct et illégal ont été libérés, rapporte France 3 Occitanie.

>> A lire aussi : Les administrateurs de Zone Téléchargement menaient la grande vie en Andorre

Les deux jeunes hommes d’une vingtaine d’années, l’un domicilié à Toulouse, l’autre en Andorre, ont été placés sous contrôle judiciaire avec un bracelet électronique. Mis en examen pour contrefaçon par diffusion d’œuvres de l’esprit, exécution en bande organisée d’un travail dissimulé et blanchiment en bande organisée, ils n’en ont pas fini avec les tribunaux. Le duo a reconnu les faits qui lui sont reprochés.

Une plainte qui remonte à 2014

Zone Téléchargement proposait plus de 2,5 millions de liens vers de la musique, des films et des jeux, selon la Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (Sacem). Il se rangeait à la onzième place des sites les plus fréquentés en France, toutes catégories confondues, d’après l’outil de référencement Alexa. La Sacem avait porté plainte contre le site en 2014 ce qui avait provoqué l’enquête lancée par les gendarmes de la section de recherches de Toulouse.